:






  : > > > textes choisis


textes choisis textes des auteurs ou textes de qualit rencontrs dans d'autres sites

 2
  • 1 Post By
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2011-03-06, 01:17
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
Friedrich NIETZSCHE "Humain, trop humain"





."Humain, trop humain (extrait et citations)" de Friedrich NIETZSCHE

.

Cet extrait de "Humain, trop humain" est paru aux ditions Le livre de poche , traduction de A-M. DE ROUSSEAUX et H. ALBERT, revue par ANGELE KREMER-MARIETTI
.


(...) On peut s'attendre ce qu'un esprit dans lequel le type d' esprit libre doit un jour devenir mr et savoureux jusqu' la perfection ait eu son vnement dcisif dans ma grande libration, et qu'auparavant il n'en ait t que davantage un esprit serf, qui semblait li pour toujours son coin et son pilier. Quelle est l'attache la plus solide? Quels liens sont presque impossibles rompre? Chez les hommes d'une espce rare et exquise, ce seront les devoirs: ce respect tel qu'il convient la jeunesse, la timidit et l'attendrissement devant tout ce qui est anciennement vnr et digne, la reconnaissance pour le sol qui l'a porte, pour la main qui l'a guide, pour le sanctuaire o elle apprit la prire, - ses instants les plus levs mmes seront ce qui la liera le plus solidement, ce qui l'obligera le plus durablement. La grande libration arrive pour des serfs de cette sorte soudainement, comme un tremblement de terre : la jeune me est d'un seul coup branle, dtache, arrache elle-mme ne comprend pas ce qui se passe. C'est une investigation, une impulsion qui s'exerce, et se rend matresse d'eux comme un ordre ; une volont, un souhait s'veille, d'aller en avant, n'importe o, tout prix ; une violente et dangereuse curiosit vers un monde non dcouvert flambe et flamboie dans tous les sens. Plutt mourir que vivre ici - ainsi parle l'imprieuse voix de la sduction : et cet ici , ce chez nous est tout ce qu'elle a aim jusqu' cette heure! Une peur, une dfiance soudaines de tout ce qu'elle aimait, un clair de mpris envers ce qui s'appelait pour elle le devoir , un dsir sditieux, volontaire, imptueux comme un volcan, de voyager, de s'expatrier, de se dpayser, de se rafrachir, de se dgriser, de se mettre la glace, une haine pour l'amour, peut-tre une dmarche et un regard sacrilge en arrire, l-bas, o elle a jusqu'ici pri et aim, peut-tre une brlure de honte sur ce qu'elle vient de faire, et un cri de joie en mme temps pour l'avoir fait, un frisson et d'ivresse et de plaisir intrieur, o se rvle une victoire une victoire ? sur quoi ? sur qui ? victoire nigmatique, problmatique, sujette caution, mais qui est enfin la premire victoire : - voil les maux et les douleurs qui composent l'histoire de la grande libration. C'est en mme temps une maladie qui peut dtruire l'homme, que cette explosion premire de force et de volont de se dterminer soi-mme, de s'estimer soi-mme, que cette volont de volont libre : et quel degr de maladie se dcle dans les preuves et les bizarreries sauvages par lesquelles l'affranchi, le libr, cherche dsormais se prouver sa domination sur les choses ! Il pousse autour de lui de cruelles pointes, avec une insatiable avidit ; ce qu'il rapporte de butin doit payer la dangereuse excitation de son orgueil ; il dchire ce qui l'attire. Avec un sourire mauvais, il retourne tout ce qu'il trouve voil, pargn par quelque pudeur : il cherche quoi ressemblent ces choses quand on les met l'envers. C'est arbitraire et plaisir l'arbitraire, si peut-tre il accorde maintenant sa faveur ce qui avait jusque-l mauvaise rputation, - s'il va rdant curieux, et chercheur, autour du dfendu. Au fond de ses agitations et dbordements car il est, chemin faisant, inquiet et sans but comme dans un dsert se dresse le point d'interrogation d'une curiosit de plus en plus prilleuse. Ne peut-on pas retourner toutes les valeurs? et le bien est-il peut-tre le mal ? et Dieu rien qu'une invention et une rouerie du diable ? Tout peut-il tre faux en dernire analyse ? Et si nous sommes tromps, ne sommes-nous pas par l aussi trompeurs ? Ne faut-il pas aussi que nous soyons trompeurs? - Voil les penses qui le guident et l'garent, toujours plus avant, toujours plus loin. La solitude le tient dans son cercle et dans ses anneaux, toujours plus menaante, plus touffante, plus poignante, cette redoutable desse et mater saeva cupidinum* mais qui sait aujourd'hui ce que c'est que la solitude ? (...)

* mre cruelle des passions.



.
"

2011-03-06, 01:23   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Friedrich NIETZSCHE "Humain, trop humain"

Citations
.
Friedrich NIETZSCHE

.

"Un homme tout fait moderne, qui veut par exemple se batr une maison, prouve ce propos le mme sentiment que s'il voulait s'emmurer vivant dans une mausole."

"Critre pour le quotidien. - On se trompera rarement si l'on ramne les actions extrmes la vanit, les mdiocres la coutume et les petites la peur."


"La mchancet est rare. - La plupart des hommes sont bien trop occups d'eux-mmes pour tre mchants."


"Paradoxes de l'auteur. - Les prtendus paradoxes de l'auteur dont se choque un lecteur ne sont souvent pas du tout dans le livre de l'auteur, mais dans la tte du lecteur."


"Ce qui indigne dans une manire de vivre particulire. - Tous les rgimes de vie trs particuliers soulvent les gens contre qui les embrasse ; par la conduite extraordinaire dont celui-ci fait son apanage ils se sentent rabaisss : des tres communs."


"La pleine nature. - Si nous nous trouvons tellement l'aise dans la pleine nature, c'est qu'elle n'a pas d'opinion sur nous."


"Mauvaise mmoire. - L'avantage de la mauvaise mmoire est qu'on jouit plusieurs fois des mmes choses pour la premire fois."


"L'absorption et la non-absorption des poisons. - Le seul argument dfinitif qui, de tous temps, ait retenu les hommes d'absorber un poison, ce n'est pas la crainte qu'il ne tue mais qu'il n'ait mauvais got."


"Souverainet. - Vnrer aussi les choses mauvaises et les reconnatre, lorsqu'elles vous plaisent, ignorer totalement comment on peut avoir honte de ce qui vous plat, c'est le signe de la souverainet, dans les grandes comme dans les petites choses."


"...la sagesse, c'est le murmure du solitaire sur la place tumultueuse."


.
"

 
2016-12-27, 22:59   : ( 3 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,927 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Friedrich NIETZSCHE "Humain, trop humain"

-*************************-
Merci infiniment chre collgue
pour ce partage
-*************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 




:


05:40   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd