:






  : > > > > Questions pdagogiques


Questions pdagogiques ...

 
  : ( 1 )  
2013-09-06, 22:52
  express-1
 

  express-1    
: 10905
: Oct 2009
:
:
: AGADIR
: 7,693 [+]
: ()
: 6417
: express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute
a3 Comment prparer la rentre scolaire?





La reprise de lcole est toujours un moment important pour lenfant. Alors, des dispositifs doivent tre pris afin de linstaller dans les meilleures dispositions possibles. Notre expert sur la question, Yves Rondel, docteur en sciences de lducation et ancien inspecteur de lducation nationale, vous livre ses conseils pour dmarrer au mieux cette priode stressante.

Des millions d'enfants seront de retour sur les bancs de l'cole dbut septembre Leland Francisco / flickr-cc

La rentre scolaire est un cap pour les enfants, mais cest un jour tout aussi important pour les parents. Comment doivent-ils lapprhender ?


Yves Rondel : Le mot apprhender est un peu fort je pense, ils doivent attendre ce jour sans peur. Ils doivent avoir une triple confiance : premirement confiance en linstitution scolaire, qui a bien prpar les choses ; ensuite confiance en lenfant, qui, si bien sr cest une grosse tape dans sa vie, dramatise beaucoup moins que les parents ; et puis aussi les parents qui, mes yeux, dans lensemble sont beaucoup plus informs des faits ducatifs que nous ne ltions il y a une ou deux gnrations.
La premire anne dans une nouvelle section est toujours une rvolution sur le plan de lorganisation. Quelles sont les clefs pour accompagner au mieux lenfant ?


Yves Rondel : Une rvolution est un peu excessive quand on passe de la maternelle au CP, cest--dire quand on passe de la grande section, fin de lcole maternelle, au CP, dbut de lcole lmentaire. Vous savez, il ny a pas tellement de rupture car les enseignants travaillent entre eux. Il y a dj eu des apprentissages, certes non obligatoires mais qui se sont mis en place au cours de la grande section, aussi bien des lments de lecture, du graphisme, de lautonomie, de lcoute musicale. Nous ne sommes pas dans de lapprentissage obligatoire institu, mais il y a dj de trs bonnes habitudes de prises.
Il y a davantage de rupture, il est vrai, entre le CM2 et la classe de 6e. Entre le fait que lon va passer dun instituteur, voire deux, une dizaine professeurs au collge, je crois que cest a le gros problme mes yeux, la plus grosse difficult pour lenfant sorganiser, dautant quon a eu la bonne ide de laisser les classes aux professeurs et que ce sont les pauvres lves qui doivent se balader entre elles. Alors ils oublient le cartable, un cahier Pas tous, mais cest a mon avis le plus grand changement. Il faut bien intgrer la fonction de temps.
Des bouleversements psychologiques et physiologiques se mettent en place lors dun passage lchelon suprieur. Comment veiller au bien-tre de lenfant ?


Yves Rondel : Sur le plan psychologique, il est vident quil y a au minimum besoin chez les enseignants dempathie pour les lves. On enseigne une matire daccord, mais on enseigne avant tout des lves et il est vident quil faut aimer au sens o il ne faut pas en aimer certains et en rejeter dautres. Lenseignant est certes un tre humain, mais il se doit dtre ouvert, dtre lcoute et de donner un cadre prcis.
Il me semble que ce qui est trs important, cest quil ny ait pas de confusion entre les enseignants et les parents, et il arrive parfois que des parents soient absents et que lenfant dveloppe une sorte de transfert et a peut tre trs dlicat, il ne faut surtout pas entrer l-dedans.
Et puis il y a lautre aspect que vous nonciez, celui physiologique, et l il y a des choses essentielles respecter : la dure de sommeil ncessaire lenfant, donc savoir quelle heure il doit se lever et donc quelle heure il doit sendormir. Aussi il faut savoir tablir une relation de confiance avec lui, savoir sil cache un portable ou une tablette, ou je ne-sais-quoi. Il faut bien montrer lenfant qui est ladulte, en sachant que le jeune a des envies, mais si il veut russir il a besoin dtre repos, dtendu, et par-ailleurs si il aime les jeux-vidos ou autre, il faut quil sache quil y a un moment pour tout : cole, repos, loisirs.
Que faire les derniers jours avant la rentre ?


Yves Rondel : Un, ne pas saffoler. Mettre la tte dans les bouquins, ou rviser la conjugaison ou le vocabulaire, ou tudier une langue trangre, quelques jours de la rentre franchement a ne sert rien. Deuxime point, je reprendrais le propos de tout lheure en insistant sur lheure du coucher, pour correspondre lheure de lever, un processus tablir en douceur. Cela me parat essentiel. Peut-tre aussi limiter la casse sur tout ce qui est crans. Et puis, il faut aussi sorganiser sur les affaires prparer. En gros, bien se prparer dans sa tte et dans les faits pour ddramatiser.
Quelles activits peuvent aider un enfant relcher la pression scolaire ?


Yves Rondel : Je recommande des activits physiques. Il y a deux cas de figure chez les enfants : une minorit qui est totalement dans lexercice physique, qui sy livre fond. Et puis il y a les autres qui prfrent se dgourdir, ou faire du sport devant leur tl. Pour avoir une tte libre, disponible, il faut que le corps le soit aussi. Il est important davoir une activit rgulire, mais il ne faut pas trop charger les enfants en leur proposant trop dactivits. Ça libre, a structure, a ouvre des horizons.
Rien nest parfait, mais lcole lmentaire va se mettre en place, dans 25% des coles, des activits complmentaires, 3h par semaine, 3/4h par jour. Ce nest pas fantastique, mais a permet ceux qui nont pas forcment les moyens doffrir des activits den bnficier tout de mme. Par ailleurs, cela va rduire la dure de classe de ces enfants et a cest plutt une bonne chose.
Est-ce aussi important de laisser ses enfants des moments pour ne rien faire ?


Yves Rondel : Oui et encore oui. Cest vieux, mais lorsque javais soutenu ma thse il y a plusieurs annes, javais tudi des budgets temps, avec un temps physiologique, un temps pour les activits, un temps pour lcole et un temps pour ne rien faire. Je considrais que sur une journe de 24h il faut au moins lenfant 1h30 o il fait ce quil veut. Alors sil ne veut rien faire, soit, sil veut se balader Ce temps est lui. Il faut quil ait des moments de rves.
On parle toujours dimagination, mais si un enfant na pas pu faire voyager son imaginaire, cest--dire laisser libre cours ses penses dans sa tte, je ne sais pas comment il pourra passer du concept de limaginaire la concrtisation pour faire telle ou telle chose. Et puis du point de vue du fonctionnement du cerveau cest trs important car a libre des moments de respiration .













:


00:58   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd