:






  : > > > textes choisis


textes choisis textes des auteurs ou textes de qualit rencontrs dans d'autres sites

 1
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2013-02-20, 22:27
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
c5 "Lhistoire des trois sourds",conte africain





Lhistoire des trois sourds



Cest lhistoire dune femme. Elle tait sourde, tellement sourde quelle nentendait rien. Tous les matins elle portait son enfant sur son dos et elle se rendait son champ. Elle avait un immense champ darachides. Et un matin quelle tait l, tranquillement travailler dans son champ, arrive un monsieur. Un monsieur tellement sourd quil nentendait rien. Et ce monsieur cherchait ses moutons. Ecoutez-bien ! Il sadressa la dame :
Madame, je cherche mes moutons, leurs traces mont conduit jusqu votre champ. Est-ce que vous ne pourriez pas maider les retrouver ? Dailleurs, on les reconnat bien mes moutons, parmi eux, il y a un mouton bless. Madame si vous maidez retrouver mes moutons, je vous donnerez ce mouton bless vous pourrez toujours vous en servir.

"Mon champ sarrte la bas !"
Mais elle, nayant rien entendu, rien compris, elle a pens que ce monsieur lui demandait juste jusquo son champ sarrtait. Elle se retourna pour lui dire :
Mon champ sarrte l-bas. Le monsieur a suivi la direction indique par la dame et par un curieux hasard il trouva ses moutons en train de brouter tranquillement derrire un buisson. Tout content il les rassembla et est venu remettre la dame le mouton bless. Mais celle-ci, nayant rien entendu, rien compris, elle a pens que ce monsieur laccusait davoir bless son mouton. Alors elle sest fche :
Monsieur, je nai pas bless votre mouton. Allez accuser qui vous voulez mais pas moi. Dailleurs des moutons, je nen ai jamais vus. Le monsieur quand il a vu que la femme se fchait, il a pens que cette femme ne voulait pas de ce mouton mais quelle voulait dun mouton plus gros. Et son tour, il se fcha :
Madame, cest ce mouton que je vous ai promis. Il nest pas du tout question que je vous donne le plus gros de mes moutons. Tous les deux il se fchrent, ils se fchrent un tel point quils finirent par arriver au tribunal. Et le tribunal dans cette Afrique dil y a longtemps, cela se passait sur la place du village, lombre dun grand arbre, larbre palabres le plus souvent un baobab. Et le juge, lui qui tait en mme temps le chef du village il tait l entour de tout ces gens quon appelle les notables. La dame et le monsieur sont arrivs tout en continuant leur querelle. Et aprs les salutations cest elle qui parla la premire :
Ce monsieur ma trouv dans mon champ, il ma demand jusquo mon champ sarrtait. Je lui ai montr et jai repris mon travail. Ce monsieur est parti et quelques instants aprs il est revenu avec un mouton bless maccusant de lavoir bless. Or moi je jure que des moutons jen ai jamais vus. Voil pourquoi on est ici monsieur le juge. Ctait au tour du monsieur :
Je cherchais mes moutons, dit-il, et leurs traces mont conduit jusquau champ de cette dame. A cette dame jai dit que si elle maidait retrouver mes moutons je lui donnerais un dentre eux mais jai bien prcis le mouton bless. Elle ma montr mes moutons, cest ce mouton bless que je lui ai donn. Elle veut un mouton plus gros. Pensez-vous que je vais lui donner le plus gros de mes moutons deux pas de la fte des moutons ? Le juge se leva. Il tait aussi sourd quun pot. Et quand il a vu lenfant sur le dos de sa mre il a pens quil ne sagissait l que dune petite querelle de mnage. Alors il sadressa au monsieur :
Monsieur. Cet enfant est votre enfant. Regardez dailleurs comment il vous ressemble. A ce quil me semble vous tes un mauvais mari. Et vous madame, des petits problmes comme cela. Ce nest pas la peine de venir jusquici taler a devant tout le monde. Rentrez chez vous ! Je souhaite que vous vous rconciliez. Ayant entendu ce jugement, tout le monde clata de rire. Et le rire contamine le juge, la dame et le monsieur. Que firent-ils ? Ils clatrent de rire bien que nayant rien compris. Et cest partir de l que le conte pose sa question : Le conte voudrait savoir, lequel de ces trois est le plus sourd ?

La Leon
Il vaut mieux ne pas se dpcher de donner une rponse. On conseille quelque part en Afrique, davoir le cou aussi long que celui du chameau, afin que la parole avant de jaillir puisse prendre tout son temps
.




.
"

2014-10-22, 21:17   : ( 2 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,927 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: "Lhistoire des trois sourds",conte africain

-***********************-
.. ...
-************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 



:


05:42   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd