:






  : > > > > Linguistique


Linguistique

 
  : ( 1 )  
2012-02-11, 23:49
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
c3 Les classes de mots et les groupes





La prposition et le groupe prpositionnel

Traditionnellement, la prposition est analyse comme un mot outil servant introduire diffrents complments. Cela reste vrai en nouvelle grammaire, o cette classe de mots prend toutefois une importance accrue.

Par son sens, la prposition permet dexprimer diffrents rapports logiques entre les lments quelle lie, par exemple le temps (avant, depuis, en), le lieu (dans, chez, sur), le but (pour, afin de), lopposition (contre, malgr), etc. Au point de vue morphologique, la prposition est un mot invariable. Elle peut tre de forme simple (pour, sur, , vers) ou de forme complexe (en dpit de, quant , cause de, daprs).

La prposition est le noyau du groupe prpositionnel (souvent reprsent par le symbole GPrp). Contrairement aux autres groupes, le GPrp ne peut jamais ntre compos que de son noyau; il y a toujours une expansion rattache ce noyau. En effet, la prposition est obligatoirement suivie dun complment quelle sert introduire. Cest ce qui permet de la distinguer, dans certains cas, dun adverbe. Par exemple, devant est prposition dans Il marche devant elle et est adverbe dans Il marche devant.

Des groupes diffrents se joignent la prposition pour former un GPrp : des groupes nominaux (GN), des groupes infinitifs (GInf), des groupes adverbiaux (GAdv), des pronoms et des subordonnes compltives sont des expansions possibles.

Exemples :

- Marie mange chez ses parents.
(Lexpansion de la prposition est un GN.)

- Je lai invit nous accompagner.
(Lexpansion de la prposition est un GInf.)

- Tu le connais depuis longtemps.
(Lexpansion de la prposition est un GAdv.)

- Nous ne partirons pas sans elle.
(Lexpansion de la prposition est un pronom.)

- Andr a insist pour que tu viennes.
(Lexpansion de la prposition est une subordonne compltive.)


Le GPrp peut remplir dans la phrase plusieurs fonctions syntaxiques : complment de phrase, complment indirect, complment du nom, complment de ladjectif, modificateur du verbe, attribut du sujet ou du complment. En fait, les seules fonctions que le GPrp ne peut occuper sont celles de sujet et de complment direct.

Exemples :

- Avec le temps, tu loublieras. (Le GPrp est complment de phrase.)

- Jai song dmissionner. (Le GPrp est complment indirect.)

- Le jour de la retraite est enfin arriv. (Le GPrp est complment du nom.)

- Paul est incapable de faire une chose pareille. (Le GPrp est complment de ladjectif.)

- Dhabitude, Hlne travaille en silence. (Le GPrp est modificateur du verbe.)

- Julie est en harmonie avec elle-mme. (Le GPrp est attribut du sujet.)

- Jai trouv ton pre en pleine forme. (Le GPrp est attribut du complment.)


La prposition est le noyau du groupe prpositionnel, groupe qui remplit de nombreuses fonctions dans la phrase.




"

2012-02-11, 23:51   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Les classes de mots et les groupes

L'adjectif et le groupe adjectival

La grammaire traditionnelle distinguait plusieurs sortes dadjectifs : adjectifs qualificatifs, dmonstratifs, possessifs, indfinis et numraux. La nouvelle grammaire na retenu le terme adjectif que pour les adjectifs dits qualificatifs, les autres (dmonstratifs, possessifs, etc.) tant maintenant appels dterminants. Le terme qualificatif na pas non plus t conserv. Il ny a maintenant plus quune seule catgorie dadjectifs.


Exemples :


- Mme les jeunes enfants peuvent souffrir dinsomnie.

- Son comportement semblait inacceptable aux yeux de certains.

- Les manifestants ont perturb la sance du conseil municipal.


La grammaire moderne a toutefois introduit une nouvelle distinction au sein de cette catgorie; on distingue maintenant les adjectifs qualifiants et les adjectifs classifiants, chacun des ensembles ayant des comportements syntaxiques diffrents.



Ladjectif qualifiant exprime une caractristique, une particularit (qualit ou dfaut) de ce que dsigne le nom quil qualifie. Selon le cas, ladjectif qualifiant peut tre plac aprs le nom ou devant celui-ci. Il peut tre modifi par un adverbe dintensit comme trs, extrmement, peu, assez. Enfin, ladjectif qualifiant peut remplir les fonctions de complment du nom et dattribut.


Exemples :


- Ce fut vraiment un hiver interminable.

(Ladjectif interminable est plac aprs le nom hiver.)


- Son pre tait un gros fumeur.

(Ladjectif gros est plac devant le nom fumeur.)


- Cest une trs sage dcision que dattendre encore un peu.

(Ladjectif sage, modifi par ladverbe trs, est complment du nom dcision.)


- Pauline tait extrmement inquite pendant ton absence.

(Ladjectif inquite, modifi par ladverbe extrmement, est attribut du sujet Pauline.)



Ladjectif classifiant classe dans une catgorie ce que dsigne le nom quil accompagne. Il nexprime pas une qualit mais une appartenance une classe; par exemple, la langue franaise appartient la classe des langues comme les langues espagnole, portugaise, russe, etc.


Exemples :


- Les fermes bovines ont t gravement touches par la crise.

- Leur priorit est la rfection du rseau routier.

- Les paysages gaspsiens ravivent en elle de douloureux souvenirs.

- Cette question relve du gouvernement provincial.


Un adverbe dintensit ne peut modifier ce type dadjectifs; on ne saurait dire par exemple des fermes trs bovines ou un rseau peu routier. Les adjectifs classifiants sont toujours placs aprs le nom; les groupes de gaspsiens paysages et le provincial gouvernement ne sont pas permis. Ces adjectifs sont toujours en fonction complment du nom. Ils ne peuvent tre attributs; on ne peut ainsi dire ces fermes sont bovines ou ce rseau semble routier.


Les adjectifs classifiants sont lquivalent dun complment du nom ayant la forme de + nom; par exemple, le gouvernement provincial = le gouvernement de la province, les paysages gaspsiens = les paysages de la Gaspsie. Cest pourquoi on les appelle aussi adjectifs de relation ou adjectifs relationnels, car ils expriment une relation de sens entre deux noms, dans nos exemples entre gouvernement et province, entre paysages et Gaspsie.


Les diffrences entre les adjectifs qualifiants et classifiants sont donc la fois syntaxiques et smantiques. Toutefois, sur le plan grammatical, ils sont identiques puisquils reoivent tous, par accord, le genre et le nombre du nom quils accompagnent. Le changement terminologique, encore une fois, ne change pas les rgles daccord grammatical.


Une autre innovation de la nouvelle grammaire est le statut donn au participe pass employ sans auxiliaire. Etant donn que le participe pass a dans ce cas les mmes fonctions et les mmes accords que ladjectif, on lanalyse comme un adjectif; on parle alors dadjectif-participe ou de participe-adjectif. Par exemple, dans un homme du, une famille bouleverse, des propositions incomprises, les rputations ternies, les mots du, bouleverse, incomprises et ternies sont des participes-adjectifs.



On dfinit le groupe adjectival (souvent reprsent par le symbole GAdj) comme un groupe syntaxique dont le noyau est un adjectif (qualifiant et jamais classifiant) ou un adjectif-participe. A ce noyau peuvent sajouter une ou plusieurs expansions qui seront en fonction de complment de ladjectif ou de modificateur. Ses expansions peuvent tre un groupe prpositionnel (GPrp), une subordonne compltive, un pronom ou un groupe adverbial (GAdv).


Exemples :


- Sa fille cadette a maintenant quitt la maison.

(Le GAdj est compos uniquement dun adjectif.)


- Il est heureux de sa venue.

(Le GAdj est compos du noyau heureux et dune expansion, le GPrp de sa venue en fonction de complment de ladjectif.)


- Marie tait surprise que tu aies accept.

(Le GAdj est compos du noyau surprise et dune expansion, la compltive que tu aies accept en fonction de complment de ladjectif.)


- Maurice a eu ses rsultats et il en est satisfait.

(Le GAdj est compos du noyau satisfait et dune expansion, le pronom en en fonction de complment de ladjectif.)


- Ce site est absolument magnifique.

(Le GAdj est compos du noyau magnifique et dune expansion, le GAdv absolument en fonction de modificateur.)


- Depuis cet incident, elle est moins dispose lui rendre service. (Le GAdj est compos du noyau dispose, dune expansion en fonction de modificateur, le GAdv moins, et dune expansion complment de ladjectif, le GPrp lui rendre service.)



Ce quon appelle adjectif qualificatif en grammaire traditionnelle se nomme simplement adjectif en nouvelle grammaire.

"

 
2012-02-11, 23:54   : ( 3 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Les classes de mots et les groupes

L'adverbe et le groupe adverbial
La notion dadverbe existait dj en grammaire traditionnelle. Elle a cependant pris de limportance en grammaire nouvelle puisquon inclut dans cette classe des mots trs diffrents ayant des rles varis.
Au point de vue du sens, ladverbe peut exprimer, entre autres, le temps (hier, tard, toujours), le lieu (ici, loin, dehors), la quantit (trop, autant, davantage), laffirmation (oui, certes, sans doute), la ngation (non, jamais, nullement), la manire (bien, ainsi, lentement). Au point de vue morphologique, ladverbe est un mot invariable. Il peut toutefois prendre des formes trs diffrentes : ladverbe peut tre un mot simple comme ainsi, partout, beaucoup, ou un mot compos comme bien sr, tout fait, pas du tout, et enfin, il peut tre form avec le suffixe -ment, comme prudemment, assurment, vraiment. Autant par son sens que par sa forme, ladverbe est une catgorie htrogne.
Ladverbe est le noyau du groupe adverbial (souvent reprsent par le symbole GAdv), dont il constitue souvent le seul lment. A ce noyau peut se joindre une expansion gauche, qui est un autre adverbe en fonction de modificateur par rapport au noyau. Quelques adverbes pourront avoir une expansion droite, qui sera un groupe prpositionnel (GPrp) ou une subordonne complment de ladverbe.
Exemples :
- Il parle fort.
(Le GAdv est compos uniquement de ladverbe fort.)
- Hier, jai dormi trs tard.
(Hier est un GAdv compos uniquement dun adverbe, alors que le GAdv trs tard est compos du noyau tard et dune expansion, ladverbe trs en fonction de modificateur.)
- Contrairement mes prvisions, rien de grave ne sest produit.
(Le GAdv est compos du noyau contrairement et dune expansion, le GPrp mes prvisions en fonction complment de ladverbe.)
- Lucie tait tellement fche quelle en tremblait.
(Le GAdv est compos du noyau tellement et dune expansion, la subordonne quelle en tremblait complment de ladverbe.)
Le GAdv peut avoir dans la phrase les fonctions syntaxiques suivantes : modificateur (du verbe, de ladjectif, de ladverbe), complment indirect et complment de phrase.
Exemples :
- Il ragit calmement.
(Le GAdv calmement est modificateur du verbe ragit.)
- Tu es trop timide.
(Le GAdv trop est modificateur de ladjectif timide.)
- Les enfants se comportent parfaitement bien.
(Le GAdv parfaitement est modificateur de ladverbe bien.)
- Nicole ira ailleurs pour faire son doctorat.
(Le GAdv ailleurs est complment indirect du verbe ira.)
- Trop souvent, Jean nassume pas ses responsabilits.
(Le GAdv trop souvent est complment de phrase.)
Le GAdv peut aussi tenir dautres rles qui dbordent le cadre de la phrase. On trouve en effet des adverbes qui fonctionnent comme coordonnants, comme organisateurs textuels et comme modalisateurs.
Exemples :
- Tu termines tes devoirs et puis tu iras jouer.
(Le GAdv puis est coordonnant; il coordonne deux phrases.)
- Premirement, nous tudierons les fonctions des mots.
(Le GAdv premirement est organisateur textuel; il introduit une partie du texte.)
- Malheureusement, Diane na pas obtenu ce poste.
(Le GAdv malheureusement est modalisateur; il exprime le point de vue du locuteur sur ce quil dit.)
En nouvelle grammaire, la classe de ladverbe comprend des mots trs diffrents et on lui reconnat des rles syntaxiques varis.

"

 
2012-02-11, 23:56   : ( 4 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Les classes de mots et les groupes

Le groupe et le noyau

La notion de groupe est au coeur de la nouvelle grammaire. Le groupe y est dfini comme une unit syntaxique intermdiaire entre le mot et la phrase. En effet, les mots sassocient pour former des groupes, et les groupes, pour former des phrases.

Exemples :

- Les responsables sont en runion dans la salle de visioconfrence.
(Cette phrase comporte trois groupes: Les responsables / sont en runion / dans la salle de visioconfrence.)

- Toutes les semaines, Paul va au cinma.
(Cette phrase comporte trois groupes : Toutes les semaines / Paul / va au cinma.)


La notion de groupe syntaxique rend compte de lintuition que nous avons tous de liens plus troits entre certains mots. Ces associations ne se font pas de faon alatoire ou arbitraire. Les groupes se forment en respectant certaines rgles touchant les classes de mots et lordre des mots; ainsi, les enchanements le pleuvoir trs et grand blanc un voilier ne sont pas des groupes syntaxiques puisquils ne respectent pas les rgles de construction de la syntaxe.


Un groupe est donc une unit syntaxique qui entre dans la formation de la phrase et qui y a par consquent une fonction syntaxique. On parlera par exemple du groupe sujet, du groupe prdicat, du groupe complment de phrase, et un autre niveau danalyse, du groupe complment du nom, du groupe attribut, etc.

Exemples :

- Pendant tout ce temps, sa fille esprait sa venue.
(Le groupe pendant tout ce temps est en fonction complment de phrase; le groupe sa fille est en fonction sujet; le groupe esprait sa venue est en fonction prdicat.)

- Maintenant, les fleurs de mon jardin sont compltement fanes.
(Le groupe de mon jardin est en fonction complment du nom; le groupe compltement fanes est en fonction attribut du sujet.)


Le dernier exemple illustre le fait quun groupe peut tre constitu dautres groupes. Ainsi, les fleurs de mon jardin est un groupe lui-mme compos de deux groupes, les fleurs et de mon jardin. À linverse, un groupe peut ne comporter quun seul mot; cest le cas de maintenant dans cet exemple.

Les groupes nont pas seulement une fonction syntaxique; ils ont aussi une classe ou une catgorie grammaticale. Les catgories de groupe possibles sont : groupe nominal (GN), groupe verbal (GV), groupe adjectival (GAdj), groupe adverbial (GAdv), groupe prpositionnel (GPrp), groupe infinitif (GInf) et groupe participe prsent (GPart). La classe du groupe est celle du noyau, lment central et obligatoire du groupe. Les lments du groupe qui se rattachent au noyau sont nomms expansion.

Exemples :

- Cest une grande spcialiste de la question.
(Ce GN a comme noyau spcialiste et comme expansions grande et de la question.)

- Elle coutait attentivement les directives.
(Ce GV a comme noyau coutait et comme expansions attentivement et les directives.)

- Il tait toujours trs poli.
(Ce GAdj a comme noyau poli et comme expansion trs.)

- Tu as trs mal ragi.
(Ce GAdv a comme noyau mal et comme expansion trs.)

- Sa maison est en mauvais tat.
(Ce GPrp a comme noyau en et comme expansion mauvais tat.)

- Elle aime gter sa petite-fille.
(Ce GInf a comme noyau gter et comme expansion sa petite-fille.)

- Marc, tremblant cette ide, na pas os rtorquer.
(Ce GPart a comme noyau tremblant et comme expansion cette ide.)


Le groupe est un ensemble de mots construit autour dun noyau et ayant une fonction syntaxique dans la phrase.


"

 
2012-02-11, 23:56   : ( 5 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Les classes de mots et les groupes

Le nom et le groupe nominal

En nouvelle grammaire, la notion de nom diffre peu de celle que lon trouve en grammaire traditionnelle. Par contre, le groupe nominal (ou groupe du nom, souvent reprsent par le symbole GN) est une nouveaut qui occupe une place importante dans la grammaire moderne.

Comme classe de mot, le nom possde des caractristiques smantiques (celles lies au sens du nom), morphologiques (celles qui touchent sa forme) et syntaxiques (celles concernant lemploi du nom en phrase) qui le distinguent des autres classes.

Sur le plan smantique, diffrentes oppositions permettent danalyser les noms. On oppose ainsi : les noms anims (enfant, chat) aux noms inanims (fer, table); les noms humains (pre, Marie) aux noms non humains (chenille, arbre); les noms comptables (pomme, lettre) aux noms non comptables (farine, bonheur); les noms concrets (ordinateur, bruit) aux noms abstraits (vrit, fiert); les noms individuels (ami, feuille) aux noms collectifs (groupe, public). La distinction entre nom commun (neige, joie, sur) et nom propre (Qubec, Sophie, Pques) existe toujours.

Sur le plan morphologique, le nom peut tre de forme simple (garage, Michel, mot) ou de forme complexe (reconstruction, abat-jour, mal de tte). Le nom est galement un mot variable en genre, puisquil est soit masculin (technicien, plafond), soit fminin (technicienne, fentre), et en nombre, puisquil peut tre singulier (cheval, pied) ou pluriel (chevaux, prparatifs).

Sur le plan syntaxique, on reconnat le nom au fait quil est trs souvent accompagn dun dterminant (un, la, cette, mon, quelques, etc.) auquel il donne son genre et son nombre. Labsence de dterminant est galement possible; cest le cas habituellement avec les noms propres et avec les noms communs dans diffrents emplois, par exemple pour th dans une tasse th. Le nom donne aussi son genre et son nombre ladjectif, et il commande laccord du verbe lorsquil fait partie du groupe sujet. Enfin, le nom est le noyau du groupe nominal.

On dfinit le groupe nominal comme un groupe syntaxique dont le noyau est un nom. Ce nom peut tre accompagn dune ou de plusieurs expansions qui auront toutes la fonction de complment du nom par rapport ce noyau. Les expansions dans le GN peuvent tre des groupes adjectivaux (GAdj), des groupes prpositionnels (GPrp), dautres GN et des subordonnes relatives ou compltives. Le GN peut donc prendre des formes trs varies.

Exemples :

- Paul
(Le GN est compos uniquement dun nom propre, Paul.)

- mes intrts
(Le GN est compos uniquement du noyau intrts et de son dterminant, mes.)

- sa vie amoureuse
(Le GN est compos du noyau vie, dune expansion, le GAdj amoureuse et de son dterminant sa.)

- le livre du matre
(Le GN est compos du noyau livre, dune expansion, le GPrp du matre et de son dterminant le.)

- lhomme, cet inconnu
(Le GN est compos du noyau homme, dune expansion, le GN cet inconnu et de son dterminant l.)

- la dcision que tu as prise
(Le GN est compos du noyau dcision, dune expansion, la subordonne relative que tu as prise et de son dterminant la.)

- le fait quil soit parti
(Le GN est compos du noyau fait, dune expansion, la subordonne compltive quil soit parti et de son dterminant le.)

- le roman policier le plus connu de cet auteur
(Le GN est compos du noyau roman, de trois expansions, le GAdj policier, le GAdj le plus connu et le GPrp de cet auteur, et de son dterminant le.)


Quelles que soient sa forme ou sa complexit, le GN peut tre remplac par un pronom. La pronominalisation permet de dlimiter le groupe nominal.

Exemple :

- Des amis de la famille possdaient cette magnifique maison de campagne depuis plusieurs annes.

- Ils la possdaient depuis plusieurs annes.
(Ils remplacent des amis de la famille et pas seulement des amis; la remplace cette magnifique maison de campagne et pas seulement cette magnifique maison.)


La prsence dexpansions droite du nom peut entraner des erreurs dans laccord du verbe avec le groupe nominal sujet; ces expansions faisant cran entre le noyau du GN, qui commande laccord du verbe, et le verbe, on a tendance accorder avec llment de lexpansion qui prcde immdiatement le verbe plutt quavec le noyau du GN.

Exemple :

- Les enfants de ma sur chantent dans une chorale. (Le verbe chantent saccorde avec le noyau du GN, enfants, et non avec sur qui prcde immdiatement.)


Enfin, le groupe nominal peut avoir diffrentes fonctions syntaxiques dans la phrase; il peut tre sujet, complment direct, complment du nom, complment de phrase, attribut du sujet et attribut du complment direct.

Exemples :

- La pluie navait pas cess.
(Le GN est en fonction sujet.)

- Jadmirais les couleurs de lautomne.
(Le GN est en fonction complment direct.)

- Monique, une amie denfance, ma rendu visite.
(Le GN est en fonction complment du nom.)

- Laprs-midi, il fait la sieste.
(Le GN est en fonction complment de phrase.)

- Son frre est mdecin ltranger.
(Le GN est en fonction attribut du sujet.)

- Ils ont nomm Franois directeur intrimaire.
(Le GN est en fonction attribut du complment direct.)


La notion de nom est la mme en nouvelle grammaire quen grammaire traditionnelle.
"

 




:


15:26   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd