:






  : > > > la prose


la prose nouvelle, conte...

 
  : ( 1 )  
2011-08-28, 21:16
  houmidi59
 

  houmidi59    
: 20358
: Aug 2010
:
:
:
: 2,073 [+]
: ()
: 2932
: houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute
new1 Souvenirs nocturnes de mon enfance







Souvenirs nocturnes de mon enfance



La nuit de logre






Quand jtais enfant, ma grand-mre nous racontait des histoires fabuleuses sur la fille aux cheveux longs qui se nommait Lounja .Mes frres, mes surs et moi, nous lcoutions avec passion et un grand intrt .Cependant, quand elle voquait logre et logresse, mes surs filaient vite se coucher ; tandis que moi je lui disais : dis-moi grand-mre, quoi ressemble un ogre ?

Elle me rpondait trs calmement avec des mots quelle choisissait minutieusement :

_ Logre est quelquun de gigantesque ; il a des yeux aussi grands que des ufs de poules ; il est trs noir ; il a aussi des cornes..

_ Comme ceux du mouton, grand-mre ?

_ Non, il a des cornes en spirales pointus et aigus

_ Oh, lcha soudain mon frre cadet, cet ogre me fait rellement peur

Grand-mre le rassura tout en caressant ses cheveux bouriffs : Sois sans crainte : de nos jours, les ogres nexistent plus !

_ Alors, rpliquai-je, ou sont-ils partis

_ Nulle part ! On raconte quun tremblement de terre les a tous enterrs dans les profondeurs de la terre

_ Donc, ajouta mon frre, un jour, ils sortiront

_ Ah oui risquai je de faire remarquer, mais seulement aprs un autre tremblement de terre

Grand-mre secoua nergiquement sa tte :

_ Pas du tout mes enfants. Ils sont tous morts

_ Pourquoi ? Avons-nous cri en chur

_ Mais, Allah a voulu ainsi

Bien entendu, notre grand-mre ne se lassait jamais pour rpondre nos questions.






la nuit du Destin



Ce que je me rappelle le plus encore : la nuit du Destin.

Cette nuit l, il y avait un gigantesque mouvement dans les maisons, dans les rues, dans les mosques enfin partout

Quand jtais enfant la premire chose que je faisais, comme tous les garons de mon ge, roder autour des mosques. On tait quatre ou cinq guetter larrive des plats de couscous

_ H, mes amis, voil le premier plat qui samne.Suivons-le de prs

_ Non, rpliqua le plus grand de nous .Ne faites rien pour le moment .Vous risquez bien dtre chass comme des chiens

_ Et alors, lui lanai-je du tac ou tac, on reste comme a sans rien faire

_ Pas du tout, reprit le Chef. Bientt les grands vont entrer pour faire la prire et nous aurons le loisir de rceptionner un des plats et nous mangerons notre faim.

Ctait loin de plaire tout le monde .Certains dentre nous mirent des rserves .Jtais lun deux :

_ Mais, on pourra bien nous prendre comme des voleurs

_ Oui, il a raison, intervint un autre, nous ne sommes pas des chapardeurs

_ Vous savez ce quon va faire : entrons dans la mosque et faisons quelques rakaats .Comme a, on nous prendra en considrations et vous verrez nous serons parmi les premiers servis

Ctait lide du plus petit du groupe.

Enfin de compte, ctait ce que nous avions fait.

Durant nos prires, une multitude de plats varis de couscous passaient derrire nous pour tre enferm dans une pice tout au fond .Mais, celle ci tait bien garde.

A un moment donn, lun des notre avait disparu .Mes trois amis et moi changemes de nos regards maintes questions au sujet du disparu. Aussitt, le cadet de nous tous se rua vers la sortie et sclipsa son tour .Bientt, un par un, nous finmes par quitter la mosque .Dehors, notre chef nous attendait.

_ Figurez-vous que je viens de trouver notre recherch

Et dajouter :

_ Il dvorait tout un poulet

Ctait incroyable, mais hlas vrai

Soudain, notre ami se dirigea vers nous tout en sessuyant furtivement sa bouche et dun ton innocent nous dit :

_ Excusez-moi les gars de vous avoir fauss compagnie pendant quelques minutes

_ Ou tais-tu part ? Rpliquai-je

_Mais chez moi

_ Ah bon, intervint le chef .Je tai vu entrain de dvorer un poulet

Notre ami blmit et devint aussi ple quune pice de monnaie dans la main dun avare .Il finit par balbutier :

_ Cest vrai...Mais, ctait juste un petit morceau de volaille

Le chef lagrippa par lpaule et le secoua nergiquement :

_ Je tai vu, un gros poulet la main .Surtout ne nie pas et dis la vrit

_ Note, ajoutai-je, que cette nuit est la nuit du Destin et tous les mauvais esprits descendent sur terre ; tu risques bien dtre domin par lun deux

_ Ah oui, sexclama le chef, parce que ces dmons nattaquent que les mchants comme toi

_ Mais, je nai rien fait, se dfendit le voleur de poulet

_ Alors, dis la vrit et tu nauras rien craindre

Aprs une brve hsitation, notre ami finit par avouer son mea culpa :

_ Oui, reconnut-il, jai bien drob un poulet dune assiette .Je lai mang dans un coin

_ Sale goinfre lui dit le chef ; tu nas mme pas pens le partager avec nous

Aussitt, il partit dun rire qui ressemble de loin au bruit des moteurs dune locomotive des annes 70

_ Vous ne laurez pas mang tellement il tait si fade !

Ctait notre tour de se marrer (comme des bossus)

Jtais le premier me moquer de lui :

_Mais, toi quand mme, a ne ta pas empch de le digrer

_ Tu nes quun vilain glouton, lana lun de mes amis

_ Plutt un rapace, poursuivit un autre

_ Non mes amis, objecta le chef, notre ami ne mange pas sa faim chez lui.

Puis le regardant droit dans les yeux :

_Nest-ce pas, Bounour ?

Ce dernier baissa la tte .Jeus limpression quil allait pleurer .Cependant, il sortit de sa poche un chiffon qui ressemblait de loin un mouchoir ; puis il se mit se moucher .Aprs quoi , il le plia et le remit dans lautre poche. Il nous toisa de son regard et dit :

_ Je nai pas de compte vous rendre

Et il senfuit en courant

Depuis ce jour, un autre surnom a t ajout la liste des autres noms de notre ami. Aussi, on lappela : le poulet fade






la nuit des vux




Je me souviens aussi que durant cette nuit sacre de Ramadan, on montait sur la terrasse pour scruter le ciel de fond en comble et a durant des heures .On avait su par les Grands que durant cette nuit le ciel souvrait en faisant apparatre le paradis cleste ; toute personne se trouvant dans cette situation, ses vux seront exaucs.

Je me souviens que chacun de nous avait ses propres souhaits. Aussi, tout en contemplant les toiles chacun de nous avoua ses dsirs :

_ Moi, commena notre chef, si le ciel souvre sous mes yeux, je lui demanderai de me donner un camion citerne bourr dor et de diamant, un grand palais et une voiture aussi longue que le train

_ Quant moi dit un autre, je ne demanderai quune seule chose : avoir des ailes pour menvoler vers une autre plante

_ Pas de chance, ai-je rpliqu, Abbas Ben Farnas ta devanc

_ Comment cela ?

_ Il a fabriqu des ailes pour senvoler ; malheureusement, il sest fait briser tous ses os

_ Le pauvre, il voulait imiter les oiseaux

_ Pas du tout, lui expliquai-je, je crois que cest grce lui que lavion a t invent

Enfin, lide vient de lui

_ Les amis, on sloigne un peu du sujet .Moi ce que je demanderai au ciel : la plus belle fille du monde pour lpouser

_ Mais, tu es encore petit pour penser au mariage

_ Justement, je voudrais une belle fille qui ressemble aux fe ; elle maccompagnera l ou je vais .Quand jaurai mes dix huit ans, je lpouserai

Le chef me montra du doigt, soudain :

_ Et toi Abdelhamid, le penseur du groupe que demanderas-tu au ciel ?

Tout en y pensant, je ralisai que je navais pas encore formul mes vux.

_ Alors ? Intervinrent les autres

_ Daccord .Pour tre franc avec vous : je voudrais devenir instituteur

On ria beaucoup avant de me rpondre :

_ Tu sais me dit notre chef, pour devenir instituteur, il faut terminer ses tudes .Dans ton cas, le ciel ne pourra rien faire pour toi

_ Ah oui, explosai-je, toi aussi tu te fourres le doigt dans lil. Le ciel ne fera jamais pleuvoir de largent et des diamants

_ Cest ce que nous allons voir, conclut le chef

A la maison, je fis part de mes derniers soucis ma mre .Cette dernire qui tait un peu cultive, puisquelle avait frquent lcole deux ou trois annes mexpliqua que ce ntait quune lgende pour inciter les gens faire beaucoup de prires durant le mois de Ramadan.




Houmidi : 27 Aout 2011/26 Ramadan 1432



houmidi59







2011-09-04, 22:40   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Souvenirs nocturnes de mon enfance

Cher houmidi,
D'abord je m'excuse pour cette visite tardive dans ce coin, je vois que vous avez post vos crits depuis plusieurs jours....en effet j''tais alite.
Eh bien! Voil, j'ai lu vos souvenirs avec beaucoup de plaisir. Je trouve les trois rcits trs bien "ficels". Je me suis
trs vite attache aux personnages, et laisse prendre par le suspens. J'ai trouv le
rythme "prenant", l'histoire distrayante, intrigante (dans le sens qui donne envie de
savoir la suite) et cohrente tout la fois. Cela me semblait difficile de conjuguer
plusieurs paramtres en mme temps, c'est--dire : une histoire qui tient la route, du
suspens, du rythme agrable lire et des vnements qui veillent
de tas de souvenirs engloutis au fard fond de nos mmoires.
Donc bravo d'y tre arriv!!!!!!!


.
"


; 2011-09-05 14:26
 
2011-09-05, 16:06   : ( 3 )

  houmidi59

: 20358
: Aug 2010
:
:
:
: 2,073 [+]
: ()
: 2932
: houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute


houmidi59

: Souvenirs nocturnes de mon enfance

Cher houmidi,
D'abord je m'excuse pour cette visite tardive dans ce coin, je vois que vous avez post vos crits depuis plusieurs jours....en effet j''tais alite.
Eh bien! Voil, j'ai lu vos souvenirs avec beaucoup de plaisir. Je trouve les trois rcits trs bien "ficels". Je me suis
trs vite attache aux personnages, et laisse prendre par le suspens. J'ai trouv le
rythme "prenant", l'histoire distrayante, intrigante (dans le sens qui donne envie de
savoir la suite) et cohrente tout la fois. Cela me semblait difficile de conjuguer
plusieurs paramtres en mme temps, c'est--dire : une histoire qui tient la route, du
suspens, du rythme agrable lire et des vnements qui veillent
de tas de souvenirs engloutis au fard fond de nos mmoires.
Donc bravo d'y tre arriv!!!!!!!


.


Chre Fatima , tout d'abord ,je vous souhaite un prompt rtablissement ; j'espre aussi que vous vous portez bien et je vous dis en arabe :

.

En effet, je me suis bien dout de votre absence du forum .En gnral , vous rpondiez sitt ma nouvelle publie.Au fait , je me disais que vous seriez occupe , sinon en voyage
Allah soit lou : vous tes l ; alors pas de soucis se faire
Pour ce qui est de vos compliments , je crois que c'est un peu exagr .Je ne mrite pas tant d'loges.Cependant, je vous dis que j'apprcie tout ce que vous crivez mon gard ; vous tes quelqu'un que j'aime et j'estime normment
Merci de tout cur pour chaque mot crit dans votre commentaire
Votre visite comme d'habitude m'enchante
Allez, plus et portez-vous bien
Bon dbut de soire

houmidi59







 




:


11:37   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd