:






  : > > > > Questions pdagogiques > la pdagogie


 
  : ( 1 )  
2011-06-08, 18:13
 
()

  elbalouli    
: 30613
: May 2011
:
:
:
: 84 [+]
: ()
: 10
: elbalouli
c1 Notion de famille de situations[





Notion de famille de situations[1]
Une comptence se dfinit aussi par rapport une famille de situations quivalentes, cest--dire un ensemble de situations situes lintrieur dun contour donn.

A chacune des comptences valuables sont associes un certain nombre de ressources : savoirs, savoir-faire, savoir-tre. Lensemble des ressources relatives une comptence donne constitue ce que lon appelle lunivers de rfrence des ressources, que lon organise souvent travers un tableau de ressources propre chaque comptence, et donc chaque niveau.
Lunivers de rfrence des ressources permet de bien cerner celles qui, parmi elles, peuvent tre prsentes dans la situation, et celles qui ne peuvent pas ltre

Pour garantir lquivalence entre les situations, il est important de caractriser une famille de situations travers quelques paramtres.
Les paramtres dune famille de situations sont les caractristiques que doivent respecter toutes les situations qui se rapportent une comptence, signifiant par l que la situation se situe bien lintrieur du contour


La ncessit de dlimiter les contours dune famille

de situations2.
En termes de dispositif pdagogique relatif aux modules dintgration, il est ncessaire de disposer dun rservoir de situations dintgration de niveau quivalent. On appelle ce rservoir famille de situations .
Lenjeu est, en quelque sorte, de dlimiter un contour lintrieur duquel
on peut dire quune situation complexe est lie la comptence.
Le contour ne doit pas tre trop restreint, sinon les situations sont trop
similaires, et la notion de situation nouvelle disparat. A linverse, ce contour ne doit pas tre trop vaste, sinon on risque de piger llve ou ltudiant dans une situation pour laquelle il ne possde pas les ressources requises.


dans un ensemble nous avons des situations s1 : ;s2 ;s3 ;s4 ;s6
en dehors de l'ensemble : s5


les situations S1, S2, S3 et S4 sont de bonnessituations-problmes proposer aux apprenants, puisqu la fois elles sont situes lintrieur du contour, et quelles sont suffisamment diffrentes les unes des autres. Par contre, la situation S5 est viter, en tout cas comme situation dintgration, puisquelle nest pas situe lintrieur du contour : ce nest pas une situation qui appartient la famille de situations vise.
La situation S6 nest pas non plus une bonne situation, puisquelle est
trop proche de la situation S2 : quand lapprenant va la rsoudre, il risque
de le faire davantage par analogie avec la situation S2 quen la considrant comme une situation nouvelle qui requiert un traitement spcifique. Une rsolution sans effort de mobilisation judicieuse des acquis, selon la complexit particulire de la situation prsente, cest--dire en labsence dun nouveau dfi, prsente peu dintrt sur le plan de lintgration des acquis et du dveloppement des comptences, une telle rsolution ntant quune simple rptition ou reproduction dun schma procdural connu.
EXEMPLE
Si lon prend lexemple de la comptence de Conduire une voiture en
ville. , les situations S1, S2, S3 et S4 sont les parcours diffrents travers lesquels on peut entraner la comptence, et lvaluer : des parcours ni trop simples, ni trop compliqus.
La situation S5 serait un parcours qui comprend une difficult exceptionnelle, comme par exemple une zone inonde. Dans ce cas, la personne se voit dpasse par lvnement, nayant pas les habilets ncessaires pour y faire face. Ce nest pourtant pas pour cela quelle na pas acquis la comptence.
La situation S6 serait exactement le mme parcours que le parcours S2,
une petite diffrence prs : par exemple, le mme parcours un autre
moment de la journe (lgre variation de densit de circulation), ou une
inversion de deux parties du parcours.
Lenjeu est donc de dstabiliser lapprenant, au sens positif du terme, mais dans des limites raisonnables, claires et connues de lui.
Plus loin, nous analyserons quelle est la nature de cette dstabilisation,
mais on peut dire que, pour lessentiel, il sagit pour lapprenant de puiser
dans ses ressources celles qui conviennent la spcificit cit de chaque
situation.
Dans certains niveaux denseignement, ces situations sont construire.
Dans dautres, en particulier dans les formations professionnalisantes, un
certain nombre de ces situations sont directement accessibles, parce quelles sont tires de la pratique professionnelle : il faut alors faire un tri de celles qui se ressemblent, se recoupent,
2Extrait de louvrage de Xavier Roegiers, la pdagogie de lintgration : la mondialisation de lducation en question, De boeck, 2010


[1]
Extrait de louvrage de Xavier Roegiers, la pdagogie de lintgration : la mondialisation de lducation en question, De boeck, 2010






; 2011-06-08 19:17




:


20:04   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd