:






  : > > > textes choisis


textes choisis textes des auteurs ou textes de qualit rencontrs dans d'autres sites

 4
  • 1 Post By
  • 1 Post By hajjiwahid
  • 1 Post By
  • 1 Post By hajjiwahid

 
  : ( 1 )  
2011-06-01, 12:32
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
b5 Conte: Les trois portes





Les trois portes



Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il lenvoya auprs dun Vieux Sage. "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince.
"Mes paroles svanouiront comme les traces de tes pas dans le sable, rpondit le Sage. Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras trois portes. Lis les prceptes indiqus sur chacune dentre elles. Un besoin irrsistible te poussera les suivre. Ne cherche pas ten dtourner, car tu serais condamn revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis ten dire plus. Tu dois prouver tout cela dans ton cur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi."

Le Vieux Sage disparut et le Prince sengagea sur le Chemin de la Vie.
Il se trouva bientt face une grande porte sur laquelle on pouvait lire "CHANGE LE MONDE


".


"Ctait bien l mon intention, pensa le Prince, car si certaines choses me plaisent dans ce monde, dautres ne me conviennent pas."
Et il entama son premier combat. Son idal, sa fougue et sa vigueur le poussrent se confronter au monde, entreprendre, conqurir, modeler la ralit selon son dsir. Il y trouva le plaisir et livresse du conqurant, mais pas lapaisement du cur. Il russit changer certaines choses mais beaucoup dautres lui rsistrent.
Bien des annes passrent.
Un jour il rencontra le Vieux Sage qui lui demande :
"Quas-tu appris sur le chemin ?"
"Jai appris, rpondit le Prince, discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui mchappe, ce qui dpend de moi et ce qui nen dpend pas".
"Cest bien, dit le Vieil Homme. Utilise tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui chappe ton emprise." Et il disparut.

Peu aprs, le Prince se trouva face une seconde porte. On pouvait y lire "CHANGE LES AUTRES".
"Ctait bien l mon intention, pensa-t-il. Les autres sont source de plaisir, de joie et de satisfaction mais aussi de douleur, damertume et de frustration." Et il sinsurgea contre tout ce qui pouvait le dranger ou lui dplaire chez ses semblables. Il chercha inflchir leur caractre et extirper leurs dfauts. Ce fut l son deuxime combat.
Bien des annes passrent.





Un jour, alors quil mditait sur lutilit de ses tentatives de changer les autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda :
"Quas-tu appris sur le chemin ?"
"Jai appris, rpondit le Prince, que les autres ne sont pas la cause ou la source de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes dboires. Ils nen sont que le rvlateur ou loccasion. Cest en moi que prennent racine toutes ces choses."
"Tu as raison, dit le Sage. Par ce quils rveillent en toi,les autres te rvlent toi-mme. Soit reconnaissant envers ceux qui font vibrer en toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers ceux qui font natre en toi souffrance ou frustration, car travers eux la Vie tenseigne ce qui te reste apprendre et le chemin que tu dois encore parcourir." Et le Vieil Homme disparut.

Peu aprs, le Prince arriva devant une porte o figuraient ces mots "CHANGE-TOI TOI-MEME".


"Si je suis moi-mme la cause de mes problmes, cest bien ce qui me reste faire," se dit-il. Et il entama son troisime combat.
Il chercha inflchir son caractre, combattre ses imperfections, supprimer ses dfauts, changer tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout ce qui ne correspondait pas son idal. Aprs bien des annes de ce combat o il connut quelque succs mais aussi des checs et des rsistances, le Prince rencontra le Sage qui lui demanda :
"Quas-tu appris sur le chemin ?"
"Jai appris, rpondit le Prince, quil y a en nous des choses quon peut amliorer, dautres qui nous rsistent et quon narrive pas briser."
"Cest bien" dit le Sage.
"Oui, poursuivit le Prince, mais je commence tre las de ma battre contre tout, contre tous, contre moi-mme. Cela ne finira-t-il jamais ? Quand trouverai-je le repos ? Jai envie de cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner, de lcher prise."
"Cest justement ton prochain apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant daller plus loin, retourne-toi et contemple le chemin parcouru." Et il disparut.

Regardant en arrire, le Prince vit dans le lointain la 3me porte et saperut quelle portait sur sa face arrire une inscription qui disait "ACCEPTE-TOI TOI-MEME."







Le Prince stonna de ne point avoir vu cette inscription lorsquil avait franchi la porte la premire fois, dans lautre sens. "Quand on combat on devient aveugle, se dit-il." Il vit aussi, gisant sur le sol, parpill autour de lui, tout ce quil avait rejet et combattu en lui : ses dfauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ses vieux dmons. Il apprit alors les reconnatre, les accepter, les aimer. Il apprit saimer lui-mme sans plus se comparer, se juger, se blmer. Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :
"Quas-tu appris sur le chemin ?"
"Jai appris, rpondit le Prince, que dtester ou refuser une partie de moi, cest me condamner ne jamais tre en accord avec moi-mme. Jai appris maccepter moi-mme, totalement, inconditionnellement."
"Cest bien, dit le Vieil Homme, cest la premire Sagesse. Maintenant tu peux repasser la troisime porte."

A peine arriv de lautre ct, le Prince aperut au loin la face arrire de la seconde porte et y lut "ACCEPTE LES AUTRES
"


.


Tout autour de lui il reconnut les personnes quil avait ctoyes dans sa vie ; celles quil avait aimes comme celles quil avait dtestes. Celles quil avait soutenues et celles quil avait combattues. Mais sa grande surprise, il tait maintenant incapable de voir leurs imperfections, leurs dfauts, ce qui autrefois lavait tellement gn et contre quoi il stait battu.
Il rencontra nouveau le Vieux Sage.
"Quas-tu appris sur le chemin ?" demanda ce dernier.
"Jai appris, rpondit le Prince, quen tant en accord avec moi-mme, je navais plus rien reprocher aux autres, plus rien craindre deux. Jai appris accepter et aimer les autres totalement, inconditionnellement."
"Cest bien" dit le Vieux Sage. Cest la seconde Sagesse. Tu peux franchir nouveau la deuxime porte.

Arriv de lautre ct, le Prince aperut la face arrire de la premire porte et y lut "ACCEPTE LE MONDE".


Curieux, se dit-il, que je naie pas vu cette inscription la premire fois. Il regarda autour de lui et reconnut ce monde quil avait cherch conqurir, transformer, changer. Il fut frapp par lclat et la beaut de toute chose. Par leur perfection. Ctait pourtant le mme monde quautrefois. Etait-ce le monde qui avait chang ou son regard ? Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda :
"Quas-tu appris sur le chemin ?"
"Jai appris, dit le Prince, que le monde est le miroir de mon me. Que mon me ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjoue, le monde lui semble gai. Quand elle est accable, le monde lui semble triste. Le monde, lui, nest ni triste ni gai. Il est l ; il existe ; cest tout. Ce ntait pas le monde qui me troublait, mais lide que je men faisais. Jai appris laccepter sans le juger, totalement, inconditionnellement."
"Cest la troisime Sagesse, dit le Vieil Homme. Te voil prsent en accord avec toi-mme, avec les autres et avec le Monde."

Un profond sentiment de paix, de srnit, de plnitude envahit le Prince. Le Silence lhabita.
"Tu es prt, maintenant, franchir le dernier Seuil, dit le Vieux Sage, celui du passage du silence de la plnitude la Plnitude du Silence"

Et le Vieil Homme disparut


conte anonyme.



.
"

2011-06-01, 21:53   : ( 2 )

  hajjiwahid

: 26877
: Dec 2010
:
:
:
: 1,057 [+]
: ()
: 1336
: hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of


hajjiwahid

a2 : Conte: Les trois portes

C'est partir de nous meme qu'il faut entamer toute initiation et tout changement .Nous sommes le reflet d'autrui . Ce n'est pas le monde qui nuit et perscute .Nous en sommes responsables .Pour voir la vie en rose ,on doit avoir l'audace ,la volont et un coeur candide et ouvert toutes les repproches , donc s'auto-valuer ....et remdier par la suite nos dfauts.........
je souhaite que
les trois portes que vous avez ouvertes chre collgue soient celles de rconciliation avec notre foi et notre loi
et ne seront gure fermes .
avec toutes mes admirations
.
hajjiwahid
.


.




 
2011-06-01, 22:46   : ( 3 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Conte: Les trois portes

Le plaisir est pour moi cher collgue Hajji
votre passage a honor mon modeste sujet
Je suis de tout avis avec vous car
avant de songer rformer le monde, faire des rvolutions, mditer de nouvelles constitutions, tablir un ordre nouveau, descendons dans notre cur, faisons-y rgner l'ordre, l'harmonie, la paix. Ensuite seulement, cherchons autour de nous des mes qui nous ressemblent et passons l'action.



Gandhi avait dit un jour

Sois le changement que tu veux voir dans le monde

.

Merci pour cette belle visite,je vous avoue que j'en suis des plus enchantes
enfin un peu d'activit dans ce coin
tant oubli
!!!!!!!



.
"


; 2011-06-01 23:41
 
2011-06-01, 23:32   : ( 4 )

  hajjiwahid

: 26877
: Dec 2010
:
:
:
: 1,057 [+]
: ()
: 1336
: hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of hajjiwahid has much to be proud of


hajjiwahid

thank : Conte: Les trois portes

J'espre de l'enrichir tant que je pourrai ,souhaitant le revivre avec nos contributions .
Je tiens vous remercier infinement de votre margement sur le thme du coucou .Vos trois
portes nous permetteront l'ouverture sur les deux langues bon escient .
.
hajjiwahid
.


.




 
2016-12-27, 23:04   : ( 5 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,927 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Conte: Les trois portes

-*************************-
Merci infiniment chre collgue
pour ce partage
-*************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 




:


05:38   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd