:






  : > > > la prose


la prose nouvelle, conte...

 
  : ( 1 )  
2011-01-01, 09:13
 

  Azzeddine.I    
: 5216
: Aug 2009
:
:
: Rabat
: 1,572 [+]
: ()
: 501
: Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light
Prmonition 12





LE PERE

Hadj Larbi commena sa vie aux ct de son pre qui tenait une picerie dans un quartier pauvre. Petit petit il sintressa au commerce et, avec laide de son pre, il sinstalla dans un quartier de riches o il ouvrit mini-march de produits alimentaires ; il russit en peu de temps et put largir son rseau dans dautres quartiers, avant de se convertir au commerce du gros pour approvisionner tous les petits et moyens commerants de la ville et sa rgion. La fortune lui ouvrit toutes ses portes, et en peu dannes, il devint lun des plus grands notables de la ville.
Plusieurs commerants envieux cherchrent le ruiner, mais il tait toujours aux aguets et rendait les coups par dautres plus redoutables, au point quon dcida de lui laisser et la paix et une grande part du march. La nuit du dpart dAziz, il navait aucun commentaire, il stait content de se mettre au lit et le lendemain il quitta la maison sans prendre son habituel petit djeuner. Arriver au magasin, Abdeslam vint lui parler du dpart et lui demander ce quil fallait faire nous allons faire ce que Aziz veut la laisser tranquille . Ce fut la seule phrase et la dernire quil mit sur le sujet ; mais chaque soir il appelait Aziz pour avoir de ses nouvelles. Il nen parlait personne, pas mme son bras droit, Abdeslam. Aprs une anne, Hajj Larbi simula un voyage daffaire Casablanca ; il donna toutes les consignes Abdeslam et partit cher Aziz. Il le trouva chez lui, seul en train de rviser des dossiers quil avait ramens du bureau. La rencontre tait des plus chaleureuses, Aziz ne cessait de remercier son pre pour cette bnfique et inattendue visite. Ils djeunrent dehors dans un grand restaurant du centre -ville et finirent leur premire journe dans un caf au bord de la mer ; Hajj Larbi alla directement au but de sa visite
- Ecoute Aziz, je ne viens pas te demander de revenir, tu as pris ta dcision la bonne dcision pour toi et pour tout le monde, jaurais fait de mme ta place ne dis rien, laisse-moi parler ! si je suis ici, cest pour massurer que tu allais bien, et pour te donner du travail

- Cest quoi Hajj ?

- Je tai dit de me laisser parler ! bien, demain nous irons chez mon avocat ici Rabat, matre Rachid, il te remettra tous les dossiers sur mes affaires qui ne sont pas Mekns et dont il a la charge en mon absence. Dsormais tu ten chargeras, tu es mon fils. Il y a aussi un appartement o je ne me rends plus, il est de loin beaucoup plus confortable que le petit deux pices o tu loge, tu y dmnages et tu y fais toutes les restaurations que tu juges ncessaires, un compte sera ouvert en ton nom, tu y puiseras avec modration.
Le lendemain ils allrent chez lavocat et terminrent toutes les tches avant quinze heures. Vers seize heures Hajj Larbi tait sur le chemin du retour.
Le mariage de hajj larbi avec Zoubida tait une affaire de quelques minutes ! un jour alors quil vrifiait les comptes avec son pre, hajj Brahim fit irruption dans le magasin, salua, fit quelques plaisanteries Hajj Mustapha avant denchaner
- Alors Hajj Mustapha ! vas-tu condamner ton fils au clibat ? il est grand et il est temps pour lui de soccuper dune famille
- Cest Dieu qui dcide, hajj Brahim, et puis si Larbi en a envie, il aura ma bndiction
- Dieu a gratifi tes uvres en te donnant un fils aussi droit et aussi travailleur quest Larbi. Il me plait beaucoup cet enfant, cet homme Hajj Mustapha !comme disaient nos anctres cherche un mari ta fille et ne cherche pas une pouse ton fils , voil je viens te proposer dunir ma fille Zoubida ton fils Larbi je ne trouverai jamais ni meilleur gendre pour moi, ni meilleure famille pour ma fille. Quen penses-tu cher frre ?
Hajj Mustapha, quoique pris de court, y vit des avantages et pour la famille et pour son fils. Il regarda Larbi, et celui-ci se contenta dun sourire et baissa sa tte. Son pre comprit ; on lut la Fatiha et on dcida de la date pour rendre la chose officielle. Le mariage fut grandiose. Les deux maris furent envoys passer une semaine Marrakech et Agadir, aprs quoi on reprit la vie quotidienne. Larbi retourna son commerce et Zoubida aux tches domestiques, seule et malheureuse de ce mariage dont elle ne voulait pas, et de cette grossesse qui lenchainait vie cet homme quelle ne vit jamais avant le mariage. Elle se plia son sort, elle se plia aussi ses rveries de jeune fille dans les bras de Farid, l-bas sur la terrasse de la maison ; ses moments de rveries lui faisaient oublier ses occupations ce qui mettait sa belle-mre hors delle, et alors commenaient des scnes qui libraient Zoubida de la maison de ses beaux-parents. Elle retournait chez ses parents et tombait dans les bras de sa mre en pleurant avant de simuler une crise dasthme pour monter sur la terrasse prendre de lair, mais ne sy attardait pas de peur dtre surprise par son pre.



Azzeddine.I

2011-01-10, 20:11   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Prmonition 12

;Episode poustouflante
Merci pour le partage
J'attends la suite impatiemment

"


; 2011-01-29 17:54
 
2011-02-03, 11:15   : ( 3 )
()


: 27971
: Feb 2011
:
:
: Ouarzazate
: 37 [+]
: ()
: 10
: ERRAJI


ERRAJI

: Prmonition 12

Un mariage la traditionnelle! Zoubida marie malgr elle,c'est dsastreux pour tout le monde.Continuer penser quelqu'un d'autre alors qu'on est sense honorer son foyer, a existera toujours malheureusement dans la socit.
Merci cher frre pour le partage

ERRAJI ; 2011-02-03 12:33
 
2011-02-03, 11:15   : ( 4 )
()


: 27971
: Feb 2011
:
:
: Ouarzazate
: 37 [+]
: ()
: 10
: ERRAJI


ERRAJI

: Prmonition 12

Un mariage la traditionnelle! Zoubida marie malgr elle,c'est dsastreux pour tout le monde.Continuer penser quelqu'un d'autre alors qu'elle est sense honorer son foyer, a existera toujours malheureusement dans la socit.
Merci cher frre pour le partage
 
2011-02-11, 10:56   : ( 5 )
()


: 18041
: May 2010
:
:
:
: 791 [+]
: ()
: 198
:   has a spectacular aura about   has a spectacular aura about



: Prmonition 12

 



:


11:08   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd