:






  : > > > > Questions pdagogiques > la didactique


 
  : ( 1 )  
2010-12-22, 12:51
 

  Azzeddine.I    
: 5216
: Aug 2009
:
:
: Rabat
: 1,572 [+]
: ()
: 501
: Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light
la didactique de la communucation ( suite





Les approches communicatives

Les approches communicatives se dveloppent donc partir de plusieurs facteurs:
- une critique, tant au niveau des principes thoriques que de la mise en uvre des mthodes audio-orales (MAO) et des mthodes audiovisuelles (MAV);
- lutilisation doutils nouveaux permettant de dfinir les besoins des tudiants et les contenus denseignements;
- une volution mthodologique qui intgre des principes diffrents quant aux progressions, documents et techniques de classe.
Il ne sagit plus seulement dapprendre en situation le systme de la langue, mais dapprendre communiquer en se rfrant tout autant au code linguistique quaux rgles sociales et culturelles qui dans un milieu donn rgissent lchange langagier.
Lapproche communicative recentre lenseignement de la LE(langue trangre) sur la communication. Il sagit donc pour ltudiant dacqurir une comptence de communication.
Ainsi, un certain nombre de programmes de langue ont essay de prendre en compte la dimension communicative du langage, partir des donnes de la sociolinguistique, de la smantique et de la pragmatique (Austin).
Il est est question doptimiser lenseignement et lapprentissage du franais en ladaptant rgulirement aux conditions scientifiques et socioculturelles via des actes de parole , sous-tendus par des comptences communicationnelles et langagires, aussi bien en rception quen production, orale et/ou crite(traiter activement linformation pour construire du sens, produire une communication orale ou crite qui soit correcte, claire, organise et efficace, transmettre, reformuler- paraphraser-,adapter un message existant des contraintes proposes, participer positivement dans des changes interactifs en direct ou distance(cf Schma de la communication de Kerbrat-Subjectivit dans le langage).
Il sagit dapprendre non pas simplement produire des phrases dans une langue trangre, mais communiquer dans cette mme langue.
Dans cette optique, lenseignement dun savoir linguistique ouvert ne suffit plus : on doit viser lapprentissage de savoir-faire langagiers, de comportements (langagiers) remplissant diffrentes fonctions pour raliser des projets, des objectifs de communication(objectifs fonctionnels) en connaissance de cause,en sachant sadapter aux circonstances concrtes de lchange tel que lexige une situation de communication universitaire, authentique ou simule.
diverses composantes de la comptence communicative:
1_ la comptence linguistique : habilet interprter et appliquer les rgles du code linguistique dans une situation de communication.
2_ la comptence sociolinguistique : habilet interprter et utiliser diffrents types de discours en fonction dune situation de communication.
3_ la comptence socioculturelle : habilet interprter et utiliser les objets culturels lis une situation de communication
4_ la comptence rfrentielle : habilet interprter et utiliser des domaines dexprience, des objets du monde et de leurs relations dans une situation de communication
5_la comptence stratgique : habilet utiliser des stratgies verbales et non-verbales pour maintenir le contact avec les interlocuteurs et grer lacte de communication en fonction de lintention des locuteurs.
Selon un spcialiste :
* le mme sujet, confront des situations de communication diffrentes, peut tre trs adquat et efficace dans certaines, maladroit et inefficace dans dautres ; sa comptence de communication est donc dfinie par rapport des familles de situations ;
* dans la mme situation, sa performance globale met en jeu de multiples oprations langagires, dont les unes sont mieux matrises que dautres et qui contribuent donc diversement la performance globale.
La didactique des langues (fle bien entendu)
Remarque: Parler de la didactique de la communication incite voquer la didactique des langues.
Quelques fonctions:
* conceptualise des capacits langagires et des capacits de communication (voire dagir communicationnel), en les distinguant les unes des autres ;
* sintresse aux situations de la vie qui sollicitent fortement la communication verbale, voire non verbale, aux comptences mises en jeu et participe leur conceptualisation, .
Bien entendu, les linguistes et les didacticiens se sont depuis longtemps intresss aux interactions sociales et aux situations dans lesquelles les changes verbaux sont cruciaux.
La notion de comptence (Rappel)
Pour Le Boterf :
La comptence ne rside pas dans les ressources (connaissances, capacits) mobiliser mais dans la mobilisation mme de ces ressources. La comptence est de lordre du savoir mobiliser (Le Boterf, 1994, p. 16).
Lanalyse retrouve ici des savoirs thoriques (connaissances dclaratives et procdurales, en gnral verbalisables), et des savoirs daction (savoir-faire, la limite des routines en gnral ).
Rcapitulatif des comptences relationnelles cls.
Tous les lments constitutifs de lautorit relationnelle (leadership pour les anglicistes) sont intressants renforcer. Ces lments sont source de progression permanente pour la vie. Quest-ce qui fait que lon peroit lautorit relationnelle dune personne ?
La responsabilit est un lment dterminant. Il sagit de la faon dont lindividu face une situation problmatique cherche trouver les causes et les solutions en ntant pas toujours en train de les chercher hors de lui. ().
Le sens de la responsabilit dune personne crot quand elle fait attention ses relations sur quatre niveaux : ce quelle dit, ce quelle fait, ce quelle laisse dire et ce quelle laisse faire.
Linitiative relationnelle : cest la capacit savoir clairement ce quon veut, ce quon pense, dire ou demander pour soi. Elle soppose la soumission et au dsir premier de faire plaisir aux autres.
Lcoute active : capacit sintresser vraiment lautre et se dpartir de ses a priori.
Lautonomie : connaissance de ses forces et acceptation de ses limites. Capacit alerter temps quand des difficults personnelles font jour et se faire aider sans se sentir minable. Lautonomie se distingue des comportements dpendants et indpendants.
La force de conviction : trs connecte la qualit de lcoute, cest la capacit dvelopper des propos qui prennent en compte le point de vue de lautre tout en faisant tat de sa propre conviction. Cest savoir parler pour tre compris et non parler pour se faire plaisir !
La capacit conduire des confrontations quel que soit le statut de linterlocuteur.Il sagit l, de la capacit ne pas laisser des dsaccords dans le flou, ne pas laisser se dvelopper des conflits larvs.
La capacit ne pas prenniser des dysfonctionnements latraux : cest le cas des collaborateurs qui osent dire un collgue leur point de vue sur un mode de fonctionnement quil trouve inadapt mme en ntant pas le manager de ce collgue. Cest fuir les attitudes moutonnires.
La capacit cooprer sans craindre que ses apports soient dilus dans une quipe ()
Retenons :
Les comptences sont :
-des capacits daction, ensemble de capacits communicatives (attention conjointe, requte, ordre, intention, etc.), que lon peut redfinir comme la construction des significations lies aux actions humaines. Les productions sonores impliques dans ces processus interactifs nont alors quune valeur illocutoire. Quand apparat le langage proprement dit, des formes locutoires (ou signes) sont intgres au processus et lenfant dveloppe rapidement des capacits daction verbale ou langagire (Dolz, Pasquier et Bronckart, 1993) ;
-des capacits discursives, grce auxquelles les locuteurs construisent et se servent de critres leur permettant deffectuer un choix parmi les modles discursifs disponibles dans lenvironnement langagier (ibid.) ;
- des capacits linguistico-discursives, divises elles-mmes en cinq ensembles doprations impliques dans toute production langagire : des oprations de planification, de structuration temporelle, de cohsion, de connexion et de modalisation

Prparer et prsenter un projet personnalis(mmoire en loccurence) en essayant dintgrer un lment dordre cognitif, un lment dordre motivationnel et un lment dordre mthodologique.
Donc la didactique de la communication doit responsabiliser ltudiant en le rendant plus autonome, plus rflexif, dynamique et interactif dans ses diffrentes interventions en langue franaise (dbat, travaux de groupes, expos, soutenance, entretiens, rsolution de situations-problmes et dautres tches en formation universitaire qui le prparent la formation professionnelle et linsertion dans la vie active).Elle doit galement prendre en charge les non-participants:l savre limportance des techniques danimation universitaire et le coach pdagogique.
Des domaines de comptences en dcloisonnement:

1. Production crite
Elle vise la construction de textes (commentaire de textes,dissertation,synthses de textes,rsume de textes,analyse de textes ,mmoire,).A ce niveau,il faut tenir compte de trois phases:
-conception,
-mise en oeuvre;
-rvision et recriture.

2.Communication orale;

3.Lecture.
A partir de diffrents travaux enqutes, recherche documentaire, rsums, rcriture de textes et autres exercices autour du texte on sefforcera par lacquisition doutils fondamentaux de mieux structurer ses textes et datteindre la rigueur dans lexpression. On cherchera particulirement reconsidrer sa propre criture, en se distanciant des habitudes acquises.
Si lobjet de ces travaux reste la production crite individuelle et collective, le travail de groupe et lexpression orale en seront les moteurs.
Participation active demande
. x



Azzeddine.I





:


14:58   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd