:






  : > > > la prose


la prose nouvelle, conte...

 
  : ( 1 )  
2010-10-26, 13:25
 

  Azzeddine.I    
: 5216
: Aug 2009
:
:
: Rabat
: 1,572 [+]
: ()
: 501
: Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light
Prmonition 9





Sur la terrasse du caf on entendait une discussion trs anime, entre deux hommes qui se disputaient le partage de quelque chose. Soudain on passa aux mains, des clients du caf comme des passants se mlrent et sparrent les deux hommes. Chacun tait parti de son ct en profrant toutes sortes dinsultes. Le serveur rentra en commentant lincident : ctaient deux frres qui se disputaient un maigre hritage laiss par leur mre dcde rcemment ; lhritage consisterait en quelques vieux meubles ! Ctait drle, drle et scandaleux jugrent quelques clients. Tout le monde stait mit commenter, analyser, rapporter des anecdotes similaires, citer le prophte et le Coran et on riait quand on ncoutait pas religieusement.x

Aziz et Abdeslam souriaient, il ntait pas question pour eux dvoquer la question de lhritage. Ctait Haj Labri, leur pre, de soccuper de ces affaires. Quant Aziz, il ny avait jamais pens et estimait mme quil serait heureux pour lui de ne rien hriter de la dfunte, pas mme lun de ces morceaux du linceul de la morte quon distribua ses enfants ; dailleurs il avait enfoui le sien au fond de sa valise en esprant sen dbarrasser la premire occasion encore des superstitions ! stait-il dit en recevant le bout du tissu.

La troisime journe, on se rassembla autour de la tombe, on versa quelques larmes et on reprit le chemin de la maison, o on prparait un grand djeuner pour la famille et les voisins. Aziz se contenta de saluer tout le monde au cimetire et prit le chemin de son htel pour prendre ses affaires et regagner Rabat. Il stait acquis de son devoir, estimait-il.x







La mre, hadja Zoubida, tait issue dune famille notable de la ville. Son pre, un grand commerant et spculateur dans le secteur des crales, tenait ce commerce avec une main de fer : les prix, lapprovisionnement du march, linspection des stockes tout passait sous sa main. Il avait deux fils et une fille quil leva svrement dans le respect des valeurs de lIslam et du commerce. Un jour, alors quil revenait de la mosque, il fut surpris de voir Zoubida sur la terrasse faire des signes Farid, le fils des voisins. Il rentra chez lui plus calme que dhabitude, il sinstalla tranquillement, prit son djeuner en famille et alla faire sa sieste. Le lendemain, il fit venir un menuisier et barricada la porte de la terrasse. Zoubida comprit rapidement et se retira dans sa chambre pour plusieurs jours, nosant plus se montrer devant son pre. Quelques semaines aprs, Hajj Mustapha lui assena le coup de grce en lui annonant que le fils de son ami Hajj Brahim avait demand sa main et que lui, son pre, avait accept sans hsiter. Le mariage fut clbr en t et elle partit vivre sous un autre toit, malheureuse et soumise. Neuf mois plus tard elle eut Abdeslam, suivi de Driss, Rajae et enfin Aziz. De longues annes passrent dans la soumission au destin et lobissance Hajj Larbi. Son pre mourut aprs la naissance dAbdeslam, puis ce fut le tour de son beau-pre alors quelle tait enceinte de Driss. Les joies et les deuils investirent les premires annes de son mariage, lequel ntait point russi. On la voyait souvent regagner la maison paternelle suite une dispute avec son mari ou sa belle-mre. Quelques mauvaises langues murmuraient quelle arrangeait ces scnes de mnage pour passer oisivement des heures de la journe sur la terrasse de chez ses parents, l elle rencontrerait quelquun labri des regards ! On supposait, on spculait mais on navait aucune preuve. Le jour de la naissance de Driss, sa mre Hadja Hadda prit lenfant dans ses bras, le regarda longuement, le dposa prs de sa mre et souffla dans loreille de sa fille que Dieu te pardonne et elle quitta la maison sans jamais y revenir que par commodit aux grandes occasions. La venue au monde de Rajae et dAziz, firent vite oublier cette tragique naissance de Driss. Hajj Larbi simula lignorance et oublia la chose, mais ne sintressa gure Driss, pire encore, il lexcluait de sa prsence la maison et lui interdisait de mettre les pieds au magasin, ne sintressait aucunement aux tudes de cet enfant ni sa sant, ctait Zoubida qui lui assurait tout. Devenu adolescent, il fit clater sa colre la face de Hajj Larbi, celui-ci se contenta de se chausser et quitta la maison. Depuis Hajj Larbi ignora compltement et dfinitivement lexistence de ce rejeton, et ne sintressa qu son commerce, aid par Abdeslam et une dizaine douvriers.x



Azzeddine.I


Azzeddine.I ; 2010-10-26 13:29
2010-10-26, 15:37   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Prmonition 9

Merci Azzeddine pour tout le plaisir que tu m' a offert
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ,
Ton rcit est admirablement passionnant
.Merci de nous l'avoir partag avec nous
,Merci de nous avoir appris une partie de tes penses
,Merci de nous avoir fait rflchir sur les bienfaits et les mfaits du vcu d'une famille proprement marocaine
Les personnages, travers leurs actions ,refltent bien un quotidien typiquement le ntre :
curiosit excessive(les voisines), autorit paternelle(lhaj Mustapha et lhaj Larbi),penses insenses( l'tat de Driss) la superstition(linceul de la mort), soumission fminine(lhaja Zoubida)............. En bref tes prmonitions sont d'un grand intrt puisqu' elles avaient la capacit de fdrer ma passion!
J'attends avec impatience de pouvoir lire la suite.
Avec toute mon amiti
Votre fidle lectrice Soraya

"


; 2010-10-26 21:43
 
2010-10-26, 21:36   : ( 3 )

  houmidi59

: 20358
: Aug 2010
:
:
:
: 2,073 [+]
: ()
: 2932
: houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute houmidi59 has a reputation beyond repute


houmidi59

: Prmonition 9

Comme l'a dit notre amie c'est toujours un immense plaisir de te lire : aussi bien tes commentaires que tes crits .J'avoue que ton histoire me passionne et j'attendrai toujours avec impatience la suite
Flicitations mon cher , cette nouvelle mrite une adaptation la tl
"Prmonition" me fait penser "la grande maison" de Mohammed Dib
Bonne continuation
Ton ami ABDELHAMID

houmidi59







 
2010-10-28, 18:17   : ( 4 )


: 5216
: Aug 2009
:
:
: Rabat
: 1,572 [+]
: ()
: 501
: Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light


Azzeddine.I

: Prmonition 9

Merci Azzeddine pour tout le plaisir que tu m' a offert
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ,
Ton rcit est admirablement passionnant
.Merci de nous l'avoir partag avec nous
,Merci de nous avoir appris une partie de tes penses
,Merci de nous avoir fait rflchir sur les bienfaits et les mfaits du vcu d'une famille proprement marocaine
Les personnages, travers leurs actions ,refltent bien un quotidien typiquement le ntre :
curiosit excessive(les voisines), autorit paternelle(lhaj Mustapha et lhaj Larbi),penses insenses( l'tat de Driss) la superstition(linceul de la mort), soumission fminine(lhaja Zoubida)............. En bref tes prmonitions sont d'un grand intrt puisqu' elles avaient la capacit de fdrer ma passion!
J'attends avec impatience de pouvoir lire la suite.
Avec toute mon amiti
Votre fidle lectrice Soraya


C'est moi de te remercier, chre sur Soraya, pour ton passage et tes encouragements
Merci
Azzeddine.I

 
2010-10-28, 18:19   : ( 5 )


: 5216
: Aug 2009
:
:
: Rabat
: 1,572 [+]
: ()
: 501
: Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light Azzeddine.I is a glorious beacon of light


Azzeddine.I

: Prmonition 9

 houmidi59
Comme l'a dit notre amie c'est toujours un immense plaisir de te lire : aussi bien tes commentaires que tes crits .J'avoue que ton histoire me passionne et j'attendrai toujours avec impatience la suite
Flicitations mon cher , cette nouvelle mrite une adaptation la tl
"Prmonition" me fait penser "la grande maison" de Mohammed Dib
Bonne continuation
Ton ami ABDELHAMID


Tout le plaisir est pour moi, cher Abdelhamid, vous faire plaisir c'est autant de joie pour moi
Mes amitis
Azzeddine.I

 




:


11:05   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd