:






  : > > >


 
  : ( 1 )  
2010-09-06, 14:29
 

      
: 5567
: Aug 2009
:
:
: MEKNES
: 5,496 [+]
: ()
: 1972
:  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future  has a brilliant future
new1 Vive le sport





Vive le sport

Le printemps est une excellente occasion pour vos enfants de redevenir actifs. Peut-tre que votre enfant a hte de recommencer son sport favori ou qu'il n'a jamais aim les sports jusqu' prsent. Quoi qu'il en soit, il est important pour les enfants d'tre actifs ds un jeune ge et pour les parents, de les encourager essayer de nouvelles choses. La spcialiste de l'activit physique et chercheure finance par la Fondation des maladies du cur, Dre Patti-Jean Naylor, dit : Aucun sport ne dveloppe toutes les habilets physiques. Afin de dvelopper des habitudes d'activit physique long terme, il est essentiel pour les parents de prsenter plusieurs expriences et habilets varies leurs enfants afin de leur donner plus de choix plus tard. De mme, en essayant divers sports, votre enfant sera actif de 60 90 minutes par jour la plupart des jours de la semaine et dveloppera tt des habilets physiques qui lui seront utiles toute sa vie.
Comment choisir un sport
Si votre enfant est dj inscrit un sport, a peut vous donner une indication de ce qui lui plat. Par exemple, le soccer, le football, le basket-ball et le hockey sont tous des sports qui exigent de l'nergie et de la vitesse, donc si votre enfant excelle dans l'un d'eux, il pourrait bien se dbrouiller dans les autres. La gymnastique, le patinage artistique, le patin roues alignes, la planche roulettes, les arts martiaux, le tennis, le soccer, le football partagent tous certaines habilets comme l'nergie, l'quilibre et la coordination tandis que la natation et le basket-ball sont excellents pour les enfants possdant de la force et de l'nergie.

Si votre enfant ne pratique pas encore d'activits sportives, il peut tre utile de vrifier s'il fait preuve de certaines habilets comme courir, sauter et lancer une balle ou un ballon. Vous devriez aussi tenir compte de la prfrence de votre enfant pour les sports d'quipe ou individuels. Pour les enfants qui prfrent les activits individuelles, les arts martiaux, la gymnastique, le patin roues alignes, la planche roulettes, la natation ou le vlo peuvent s'avrer de meilleurs choix que les sports d'quipe comme le soccer, le baseball, le basket-ball, la crosse et le rugby.
Choisir la bonne ligue et le niveau adquat
Avant de l'inscrire, demandez votre enfant s'il prfre les activits comptitives ou rcratives. Si votre enfant a dj fait partie d'une quipe, discutez avec son entraneur de son niveau d'habilet, vous pourrez ainsi faire le bon choix pour votre enfant. En proposant aux enfants des dfis appropris, leur motivation augmente , dit la Dre Naylor. Les ligues locales et de l'cole sont un bon point de dpart, tandis que les ligues plus comptitives conviennent aux joueurs plus avancs.

Assurer l'quit au jeu
Une des choses les plus dcourageantes pour un enfant est d'tre choisi en dernier ou se retrouver sur le banc pendant presque toute la partie du jeu. L'quit au jeu fait en sorte que tous les participants aient la chance de jouer autant l'un que l'autre et que les quipes (en particulier les ligues maison) sont choisies au hasard et sans favoritisme, que ce soit par l'entraneur ou par les joueurs. Ce point peut tre important si votre enfant est timide ou n'a jamais particip un sport auparavant. C'est une des raisons pour lesquelles vous devez assister rgulirement aux parties afin de vous assurer que tous soient traits quitablement. Discutez de l'ide du jeu quitable avec l'entraneur afin de vous assurer qu'il ou elle partage votre point de vue. Plusieurs organismes sportifs ont des rgles au sujet du temps de jeu chez les plus jeunes. Une des raisons qui motivent le jeu quitable est que les enfants se dveloppent des rythmes diffrents au cours de leurs premires annes et que le dveloppement des habilets dpend du temps qui y est consacr, dit la Dre Naylor. Personne ne sait qui deviendra ou non un athlte et cet ge, les enfants doivent dvelopper leur confiance en leurs propres habilets. Ainsi, il est important qu'ils s'amusent, qu'ils participent, mais aussi qu'ils matrisent les habilets qui leur feront connatre le succs. Un enfant qui se trouve sur le banc pendant que les autres jouent plus longtemps peut avoir le sentiment d'tre incomptent. Assurez-vous que votre enfant ait suffisamment de chances de russir.

Veillez la scurit
Il est sage de vous assurer que votre enfant ait rcemment subi un examen mdical et soit en condition physique adquate pour la pratique d'un sport, surtout d'un sport vigoureux. Aussi, demandez aux gens autour de vous et l'entraneur si l'quipement et l'environnement sont scuritaires pour les enfants. Le sport exige-t-il le port d'un casque ou d'quipement protecteur? Demandez l'entraneur s'il est possible d'offrir aux enfants des collations nutritives et des jus de fruits 100 % afin que les enfants profitent davantage de l'activit.

Donnez le bon exemple
Naturellement, une des meilleures faons d'intresser vos enfants de nouvelles activits sportives consiste tre vous-mmes ouvert essayer de nouvelles choses. Lorsqu'un enfant essaie quelque chose de nouveau, vous devez l'aider traverser la priode difficile de l'apprentissage des habilets. Alors, sortez avec lui et aidez-le pratiquer , dit la Dre Naylor. Vous pourriez demander l'cole s'il est possible d'emprunter de l'quipement afin de voir quels sports votre enfant apprcie le mieux. Essayez de vous concentrer sur les aspects positifs, en le flicitant de ses succs et en vitant d'tre ngatif en cas d'erreur. La Dre Naylor signale galement : Flicitez l'enfant de faon spcifique plutt qu'avec un simple "C'est bien!". Par exemple, dire "C'est bien que tu plies les genoux" est un commentaire plus utile . Mais le plus important, soyez ouvert permettre votre enfant d'essayer les sports qui l'intressent plutt que vos choix. Appuyez votre enfant en tant vous aussi physiquement actif. Les parents peuvent aider leurs enfants dvelopper leurs habilets avant de commencer un sport en essayant des activits en famille comme danser, lancer une balle ou un ballon, nager ou dvelopper des habilets et une condition physique de base. Peu importe l'activit que vous pratiquez, il est important de vous amuser avec votre enfant.






==================
...
------
( )


2010-09-16, 22:36   : ( 2 )

  pianiste des merveilles

: 19647
: Jul 2010
:
:  female
:
: 1,147 [+]
: ()
: 321
: pianiste des merveilles is a jewel in the rough pianiste des merveilles is a jewel in the rough pianiste des merveilles is a jewel in the rough pianiste des merveilles is a jewel in the rough


pianiste des merveilles

: Vive le sport


Merci pour ces informations cher ami
Bonne continuation
Que Dieu bnisse votre voie
Mes salutations
oui vive le sporttttttttttttttttttttttttttttt!
merci
pianiste des merveilles


Comprendre une personne c'est dj lui parler. Poser l'existence d'autrui en la laissant tre, c'est dj avoir accept cette existence, avoir tenu compte d'elle.
 
2010-09-16, 22:39   : ( 3 )


: 19594
: Jul 2010
:
:
:
: 15,969 [+]
: ()
: 14236
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Vive le sport








 
2010-09-16, 22:42   : ( 4 )



: 15611
: Feb 2010
:
:
:
: 11,224 [+]
: ()
: 10630
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Vive le sport

Le sport


Dfinitions [modifier]

Discobole grec - IIe sicle aprs J.-C.



Jeu de paume Paris au XVIIe sicle


Le terme de sport a pour racine le mot de vieux franais desport qui signifie divertissement, plaisir physique ou de l'esprit [1]. En traversant la Manche, desport se mue en sport et vacue de son champ la notion gnrale de loisirs pour se concentrer sur les seules activits physiques. La langue allemande admet le terme sport et sa dfinition anglaise en 1831 ; la France en fait usage pour la premire fois ds 1828[2]. Le sport, contrairement au terme desport, exclut les jeux de socit ou jeux de l'esprit qui faisaient la joie d'un Gargantua[3]. La frontire entre jeux et sports n'est pourtant pas trs claire. La Fdration franaise des checs fonde en 1921 reoit ainsi un agrment sportif du Ministre de la jeunesse et des sports en 2000, mais uniquement parce qu'elle tait une fdration associe au CNOSF[4]. Certaines pratiques traditionnelles posent galement problme : sport ou jeu ? La question reste encore ouverte.
Le sport moderne se dfinit par quatre lments indispensables :
  • La mise en uvre d'une ou plusieurs qualits physiques : activits d'endurance, de rsistance, de force, de coordination, d'adresse, de souplesse, etc.
  • Une activit institutionnalise, ses rgles tendent tre identiques pour l'ensemble de la plante
  • Une pratique majoritairement oriente vers la comptition
  • Une pratique fdre (sous la tutelle d'une fdration)
Ces piliers qui mettent surtout en avant l'organisation des diffrentes disciplines sportives n'excluent nullement les pratiques comme le sport-loisir, le sport-sant, le sport scolaire ou l' ducation physique et sportive. Si la comptition est prdominante, il existe toutefois d'autres formes de pratique mettant plutt en avant le plaisir, la sant, l'ducation ou l'panouissement[5].
Histoire [modifier]

Article dtaill : Histoire du sport.
Dbat historiographique [modifier]

La question de l'histoire du sport bute sur un dbat qui oppose deux thses.
Pour un courant de pense, le sport est un phnomne universel, qui a toujours exist et partout sous des formes trs diverses. Ce serait un invariant culturel (selon les termes de Frdric Baillette, enseignant et directeur de la revue Quasimodo). Cette thse est notamment soutenue en 1991 par le mdecin franais Jean-Paul Escande (Les avatars du sport moderne, in Ardoino, Brohm, Anthropologie du sport, Perspectives critiques, 1991)[6]. A travers l'exemple des joutes au XVeme sicle en France et en Espagne, Sbastien Nadot dmontre dans sa thse intitule : "Joutes emprises et pas d'armes en Castille, Bourgogne et France, 1428-1470" (soutenue l'EHESS en 2009) que l'on peut effectivement parler de sport au Moyen Age et que la plupart des historiens confondent la notion de naissance avec celle de dmocratisation du sport quand ils voquent son apparition seulement partir du XVIIIe sicle.
Cette thse est implicitement soutenue par ceux qui parlent de sport antique , de sport mdival , etc. Le mdiviste amricain Charles Homer Haskins est le premier historien utiliser le terme de sport dans le cadre d'une tude portant sur le Moyen Âge dans son livre The Latin Litterature of Sport (1927). Au dbut du XXIe sicle, Wolfgang Decker (Institut d'Histoire du Sport de l'École Suprieure du Sport de Cologne) et Jean-Paul Thuillier (directeur du Dpartement des Sciences de l'Antiquit l'École normale suprieure) estiment que : contrairement ce que l'on estime souvent, le sport n'est pas n Olympie, pas plus qu'il ne s'est teint dans l'Attique ou le Ploponnse. L'Égypte nous offre de nombreuses scnes sportives, entre autres de lutte, ds le 3e millnaire avant notre re, et les Romains, hritiers des Étrusques sur bien des points et en particulier dans ce domaine, ont peut-tre cr le sport moderne, avec ses spectacles de masse, ses clubs puissants et ses enjeux financiers colossaux[7].
Pour un autre courant de pense, le sport est un phnomne apparu un moment prcis de l'histoire et dans un contexte particulier : au sein de l'lite sociale de l'Angleterre industrielle du XIXe sicle. Cette thse est notamment dveloppe en 1921 par l'crivain allemand Heinz Risse (Soziologie des Sports, Berlin, 1921 et Sociologie du sport, Presses universitaires de Rennes, 1991) qui estime qu' il est erron de regarder le pass avec nos modes de pense actuels et d'imaginer que les pratiques qui ressemblent celles que nous connaissons peuvent se rapporter cette appellation "sport" [8].
Cette thse est notamment soutenue par l'historien franais Roger Chartier et par les sociologues Norbert Elias[9],[10] et Pierre Bourdieu[11]. En 2000, l'historien du sport Philippe Lyotard (universit de Montpellier) juge qu' il y a une coupure trs nette entre le sport moderne et le sport antique : cest la notion de record (et donc de performance). Le record et la performance expriment une vision du monde qui est profondment diffrente entre les Grecs et les modernes. La culture du corps est diffrente. Pour les Grecs, cette culture est rituelle, culturelle, dinspiration religieuse, pour les modernes, le corps est une machine de rendement[12].
Une faon de rsoudre la question est de forger la notion de sport moderne pour distinguer ce phnomne d'autres pratiques historiquement attestes. Dans une tude, une quipe de l'UFR-Stap de l'universit de Bourgogne estime ainsi en 2004 que Le sport moderne, (..) renvoie lidologie de Coubertin, caractrise par la comptition, la performance, lentranement dans des structures institutionnelles (fdrales et scolaires) afin de lutter contre loisivet et les risques de dgnrescence psychologique et physiologique de lhomme [13]. Cette notion de sport moderne est expose par l'historien amricain Allen Guttmann dans From Ritual To Record, The Nature of Modern Sports (1978). Auteur notamment de Sports: The First Five Millennia, Guttmann ne renonce pas l'emploi du mot sport de l'Antiquit nos jours.
Histoire [modifier]

Selon l'interprtation large de la notion, le sport est un phnomne universel dans le temps et dans l'espace humain, et, pour reprendre une maxime byzantine, les peuples sans sport sont des peuples tristes [rf. ncessaire]. Nombre de phnomnes qui paraissent rcents, accompagnent en fait l'histoire du sport depuis l'origine : du professionnalisme au dopage, des supporters aux problmes d'arbitrage.
La Grce, Rome, Byzance, l'Occident mdival puis moderne, mais aussi l'Amrique prcolombienne ou l'Asie, sont tous marqus par l'importance du sport. Certaines priodes sont surtout marques par des interdits concernant le sport, comme c'est le cas en Grande-Bretagne du Moyen Âge l'poque Moderne. Le besoin de rappeler cet interdit semble indiquer que l'ide ou la pratique sportive perdurait.
Le sport est l'une des pierres d'angle de l'ducation humaniste du XVIE sicle. Les Anciens mettaient dj sur le mme plan ducation physique et intellectuelle. Pythagore tait un brillant philosophe qui fut galement champion de lutte puis entraneur du grand champion Milon de Crotone. La Renaissance redcouvre les vertus ducatives du sport et, de Montaigne Rabelais en passant par Mercurialis, tous les auteurs la base du mouvement humaniste intgrent le sport dans l'ducation (relire par exemple Gargantua).
Chaque poque a eu son "sport-roi". L'Antiquit fut ainsi l'ge d'or de la course de chars. Pendant plus d'un millnaire, les auriges, cochers des chars de course, taient des "stars" adules par les foules dans tout l'Empire romain. Le tournoi, qui consiste livrer une vritable bataille de chevaliers, mais sans haine , fut l'activit la mode en Occident entre le XIe et le XIIIe sicle. Attention ne pas confondre le Tournoi et la joute questre, version trs allge du tournoi. La violence de Tournoi cause sa perte, d'autant que le jeu de paume s'impose ds le XIIIe sicle et jusqu'au XVIIe sicle comme le sport roi en Occident. Ce jeu de raquettes embrase Paris, la France puis le reste du monde occidental. Le XVIIIe sicle voit le dclin du jeu de paume et l'arrive, ou plutt le retour, des courses hippiques qui s'imposent comme le sport roi des XVIIIe et XIXe sicles. La succession des courses hippiques fut prement dispute car le nombre des sports structurs augmente spectaculairement ds la fin du XIXe sicle. Le football devient ensuite et reste encore aujourd'hui (2010) l'incontestable sport "numro un" sur la plante.
Au-del de ce tableau gnral coexistent des nuances rgionales parfois trs marques. Ainsi, le football tient une place secondaire dans les pays de l'ancien empire britannique. En revanche, il cultive les autres sports que soutenait jadis la bonne socit anglaise, du tennis au hockey sur gazon en passant par le rugby et le cricket. Le cricket a ainsi le statut national dans des pays comme l'Inde ou le Pakistan. De mme, l'Amrique du Nord a donn naissance plusieurs sports, le hockey sur glace et le basket-ball au Canada, le baseball et le football amricain aux États-Unis, parvenant ainsi chapper la vague du football (appel soccer en Amrique du Nord). En France, le sport roi de la fin du XIXe sicle est le cyclisme qui garde la palme jusqu'au triomphe du football, entre les deux guerres mondiales. Le rugby n'est pas parvenu mettre fin la domination de ces deux sports, frein par une implantation trop rgionale.
La puissance du mouvement sportif est aujourd'hui considrable. Une fdration internationale comme la FIFA a la capacit de modifier les rglements et d'exiger sa mise en application la plante entire. Certains ont donc pu estimer que le sport proposerait ainsi un premier modle de mondialisation relle[rf. ncessaire].
À l'inverse de cette structure centralise, notons l'existence d'un mouvement sportif plus indpendant, notamment aux États-Unis. La NBA a des rgles particulires distinctes de celles de la Fdration internationale de basket-ball. Sauf pour les Jeux olympiques pour lesquels c'est la FIBA qui est en charge des preuves. Le baseball amricain illustre encore plus fortement cette dcentralisation : les deux ligues qui s'affrontent pour le trophe des World Series - Ligue amricaine et Ligue nationale - ne suivent pas les mmes rgles du jeu.




 
2010-09-16, 22:42   : ( 5 )



: 15611
: Feb 2010
:
:
:
: 11,224 [+]
: ()
: 10630
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Vive le sport

:
,




; 2010-09-16 22:46
 




:


18:07   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd