:






  : > > > > Questions pdagogiques


Questions pdagogiques ...

 1
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2014-05-30, 22:38
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
Ne comptez pas sur les cours magistraux pour russir vos examens







Cours magistraux: leur efficacit remise en cause face des mthodes d'enseignement plus actives



Dans un amphithtre, pendant un cours magistral, on peut tout faire: dessiner, jouer sur son PC, lire des articles plus ou moins intressants, et mme dormir. Apprendre, et s'instruire aussi, direz-vous. Mais jamais aussi bien que lorsqu'on suit un cours plus actif, dans lequel les tudiants participent et interagissent. On s'en doutait dj, mais des chercheurs viennent de le prouver solidement, dans une tude publie dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Leurs analyses montrent que les tudiants qui suivent des cours magistraux sont 1,5 fois plus susceptibles de rater leurs examens que ceux qui suivent des cours plus stimulants, selon des mthodes en pdagogie active.
QUOI ?
"Les universits ont t fondes en Europe de l'ouest en 1050 et le cours magistral a t la forme prdominante d'enseignement depuis", indique sur ScienceMag Scott Freeman, biologiste de l'universit de Washington (Seattle, Etats-Unis). Mais cette approche est remise en cause par une certaine partie du corps professoral, qui estime qu'il est plus efficace de faire participer les tudiants, que ce soit par des questions, ou par des activits de groupe.

Le site Wired prend soin de prciser la dfinition que les auteurs ont donn l'apprentissage actif, aprs avoir combin 338 rponses crites diffrentes:
"L'apprentissage actif engage les tudiants dans le processus au travers d'activits et/ou de discussion dans la classe, contrairement l'coute passive d'un expert. Il met l'accent sur une rflexion de plus haut niveau et implique souvent du travail de groupe."
COMMENT ?
Scott Freeman et ses collgues ont analys 228 cours de STEM (science, technologie, ingnierie et mathmatiques), dans lesquels les tudiants taient diviss en deux groupes - l'un suivant des cours "actifs", l'autre des confrences traditionnelles. A la fin, ils passaient le mme examen. Le professeur tait le mme dans chacun des cas.

Voici ce qu'ils ont trouv:

Les tudiants ayant suivi un cours traditionnel sont 1,5 fois plus susceptibles de rater
Les tudiants ayant suivi des cours actifs ont mieux russi leurs examens
34% des tudiants du cours magistral on rat, pour 22% des tudiants de l'autre cours, comme on peut le constater dans l'illustration ci-dessous. Quant aux notes, elles taient meilleures - 6% environ - ce qui signifie qu'un lve pourrait passer de 10 11 de moyenne rien qu'en tant confront une autre forme de pdagogie.

cours magistral

ET DONC ?
"C'est vraiment un article important - l'impression que j'ai est que c'est presque contraire l'thique de faire des cours magistraux si on a ces donnes", affirme ScienceMag Eric Mazur, un physicien de l'universit de Harvard, qui s'est battu pendant 27 ans contre les mthodes d'enseignement traditionnelles. "C'est bien de voir une telle image cohrente merger de leur mta-analyse - une abondance de preuves que le cours magistral est dsuet, obsolte, et inefficace"

Certains pays, anglo-saxons notamment, fonctionnent dj bien plus sur un modle participatif, avec des cours en petits groupes, dans lesquels les lves doivent rsumer des textes, faire des exposs, poser des questions. Mais mme dans des classes o les lves sont plus nombreux, les mthodes actives sont possibles.

Scott Freeman en est le tmoin: "Mon cours d'introduction la biologie rassemblait jusqu' 700 tudiants. Pour la dernire sance - je ne dis pas confrence - je montre des diapositives PowerPoint, mais tout est sous forme de questions (...) Quelqu'un qui blablate pendant 15 minutes n'est pas intressant."

MAIS ?
Cependant, certains professeurs estiment que les avantages des mthodes en pdagogie active ne doivent pas compltement tuer le cours magistral. Noah Finkelstein, un professeur de physique l'universit de Colorado Boulder dit que cette tude "est en accord avec ce que les bnfices des mthodes en pdagogie active nous montrent. Mais je ne pense pas qu'il devrait y avoir un point de vue monolithique: tout ou rien. Il y a toujours des moments o le cours magistral sera ncessaire, mais la manire traditionnelle de faire cours a dmontr qu'elle tait moins efficace en termes d'apprentissage et de prparation de futurs enseignants."






.
"

2017-04-02, 20:18   : ( 2 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,920 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Ne comptez pas sur les cours magistraux pour russir vos examens

-***************************************-
..
-*******************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 



:


01:02   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd