:






  : > >


Forums de langue et littrature en franais

 4
  • 1 Post By
  • 1 Post By
  • 1 Post By
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2014-05-10, 19:25
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
c5 un manuscrit sign de Chateaubriand a t retrouv.





Il est 18 heures, le jeudi 27 mars, au deuxime tage de l'Institut de France, quai de Conti,les membres de l'Institut accueillent en leur sein un trsor: manuscrit sign de Chateaubriand.

Un texte d'autant plus prcieux que l'auteur des Mmoires d'outre-tombe y voque le sort de l'Institut. Quatre acadmiciens vont se succder pour dire toute l'importance de ce texte titr Lettre sur l'Institut et pour dire leur bonheur de le voir ici: *Gabriel de Broglie, chancelier de l'Institut, Hlne Carrre d'Encausse, secrtaire perptuel de l'Acadmie franaise, Jean d'Ormesson et Marc Fumaroli. Un homme, trs discret, conclura cette srie de discours, il s'agit de Jean Bonna, le mcne qui a permis l'acquisition de cette Lettre sur l'Institut.
Car, pour que ce texte se retrouve en gloire dans la bibliothque, il a fallu franchir de nombreux obstacles.
D'abord, la plupart des spcialistes ignoraient jusqu' l'existence du *manuscrit. En dbut d'anne, *Gabriel de Broglie fut inform qu'un indit de Chateaubriand tait mis en vente aux enchres, Lyon, par l'tude De Baecque. En temps normal, ce genre de manuscrit aurait eu les honneurs d'une vente Drouot, Christie's ou Sotheby's - il se murmure que des tudes pari*siennes se sont montres
affreusement jalouses et ont essay de dnigrer la vente.

C'est une jubilation

En fait, la Lettre sur l'Institut provient des archives des descendants de Jean-Pierre Louis de Fontanes, crivain et ami de Chateaubriand. Il passa avec lui des annes d'exil en Angleterre. Fontanes, son ami de trente ans, fut ministre de Napolon et membre de l'Acadmie franaise.
Ce manuscrit se compose de quinze pages avec de nombreuses additions et corrections ; certains feuillets sont dcoups pour l'impression et recolls. Sur la dernire page, on remarque une norme tache d'encre.
C'est une jubilation de le voir ici, dit Gabriel de Broglie. Ce manuscrit est l'un des documents les plus significatifs, il en dit beaucoup sur le sort de l'Institut, qui tait alors en suspens. Durant cette priode, on dbattait du maintien ou de la suppression de l'Institut, cration de la Convention. Les royalistes voulaient le supprimer. Chateaubriand prend une position courageuse pour l'poque, explique Gabriel de Broglie. Dans ce manuscrit, l'auteur du Gnie du christianisme crit () Je suis royaliste incorrigible (). Vous vous attendiez peut-tre, d'aprs ces aveux, que j'allais prononcer la destruction de l'Institut: pas du tout. Je voudrais mme que ce nom d'Institut ft conserv.
Ce passage est essentiel, souligne Gabriel de Broglie au Figaro : Parce que nous sommes en pleine priode de royalisme triomphant et Chateaubriand, lui-mme royaliste, exprime sa volont de ne pas supprimer l'Institut. Il apporte une caution morale importante en sa faveur.
Quant Jean d'Ormesson, il est enchant par cette acquisition. Il souligne quel point Chateaubriand soutient, dans ce texte, l'Institut et le cite: Ce serait une grande faute de renoncer ce que la Rvolution peut avoir produit d'heureux au milieu de tant de malheurs (). Conservons donc, je le rpte, ce nom d'Institut: tout mot qui peut rclamer quelque gloire est naturalis franais.
Bien sr, la maison De Baecque fait ardemment la promotion de cet objet de dsir: Rarissime et trs prcieux manuscrit de sa Lettre sur l'Institut, dveloppant ses vues sur la rorganisation et l'puration de l'Acadmie franaise, est-il crit, en gras, sur le catalogue de vente. Mme Chateaubriand le promeut sa manire, il en parle dans son journal de voyage en Orient. Il dit: J'ai dtruit tous mes manuscrits (ce qui n'est pas vrai, NLDR) ;le seul qui me reste est celui de mon voyage Jrusalem () Je n'ai pas eu le courage de le brler parce qu'il ressemble trop ma vie.




.
"

2014-05-10, 19:26   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: un manuscrit sign de Chateaubriand a t retrouv.

Ce manuscrit est merveilleux. Chateaubriand pense comme un ministre de la Culture. Il sauve l'Institut. N'crit-il pas Ce serait une grande faute de renoncer ce que la Rvolution peut avoir produit d'heureux au milieu de tant de malheurs ? o
Jean d'Ormesson
.
"

 
2014-05-10, 19:26   : ( 3 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: un manuscrit sign de Chateaubriand a t retrouv.

En ralit, ce texte a dj t publi, mais anonymement, dans Le Journal des dbats - il tait sign d'un Z Quelques jours plus tard, il sera, nouveau, imprim Londres, en 1816, dans L'Ambigu, et avec, cette fois, la signature de Chateaubriand. Cela n'enlve rien sa valeur. L'tude De Baecque fixe le prix entre 20 000 et 30 000 euros, esprant sans doute plus. Sa valeur peut tre largement suprieure l'estimation, le document ne figurant dans aucune des nombreuses publications ou les uvres compltes de l'auteur de Vie de Ranc
.
"


; 2014-05-10 19:47
 
2014-05-10, 19:49   : ( 4 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: un manuscrit sign de Chateaubriand a t retrouv.

Droit de premption


Gabriel de Broglie fait publiquement savoir qu'il n'est pas acheteur, histoire de ne pas faire monter les enchres. Discrtement, il prvient le ministre de l'Enseignement suprieur que l'Institut se porterait bien acqureur et demande que l'Etat fasse valoir son droit de premption. Le mcne Jean Bonna apporte son soutien l'initiative: si le prix du manuscrit reste dans les fourchettes de l'estimation, il l'offrira l'Institut
Le 30 janvier 2014, au matin, Lyon, lors de la vente aux en*chres, le prcieux manuscrit a failli partir pour les Etats-Unis. Deux acqureurs potentiels taient fortement intresss ; l'un d'eux tait un adjudicateur amricain effectuant ses offres par tlphone. In extremis, l'Institut de France russit arracher le manuscrit l'Amricain: grce la loi, car l'institution a fait jouer son droit de premption au nom de l'Etat. Ce privilge lui permet d'acqurir un document en vente publique en se substituant au dernier enchrisseur, mme si ce dernier souhaite surenchrir
Pour veiller au grain, la directrice des Archives nationnales s'tait dplace en personne. L'Institut emporta le document pour 25 000 euros, un bon prix selon les spcialistes, surtout si l'on sait que le mystrieux Amricain tait prt mettre beaucoup plus. A titre de comparaison, ce mme jour, Lyon, d'autres manuscrits, de moindre importance, signs de Lon Bloy, Sacha Guitry, Edmond de Goncourt, et des lettres adresses Antoine Blondin ont t achets pour la somme de 110 000 euros
Ce manuscrit intresse l'Institut, il devait revenir l'Institut, conclut le chancelier. C'est ainsi que cette Lettre sur l'Institut a rejoint, la bibliothque, un autre document prcieux dont on a longtemps dplor la perte: le discours de rception l'Acadmie franaise de Chateaubriand, en 1811. Discours qu'il n'a jamais pu prononcer comme si l'histoire de Chateaubriand et de l'Institut tait dcidment place sous le signe de la complexit
.
"

 
2014-10-15, 18:47   : ( 5 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,964 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: un manuscrit sign de Chateaubriand a t retrouv.

-*********************************-
Merci infiniment chre collgue
-*********************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 



:


16:13   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd