:






  : > > > divers


divers ides, dbats, citations,maximes, adages,...

 
  : ( 1 )  
2013-07-13, 00:04
  express-1
 

  express-1    
: 10905
: Oct 2009
:
:
: AGADIR
: 7,693 [+]
: ()
: 6417
: express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute express-1 has a reputation beyond repute
a3 INÉGALITÉS SOCIALES Le systme ducatif amricain, vecteur de pauvret et de crise





Raghuram Rajan, ex-chef conomiste du FMI, fut l'un des rares tirer la sonnette d'alarme en 2007, avant le dbut de la crise. Dans son livre intitul Crise : au-del de l'conomie , il en analyse les racines. Dans cet extrait, il voque un systme ducatif amricain ingalitaire et pas suffisamment en adquation avec les volutions du monde professionnel. Un vecteur de pauvret et de crise.


Le mouvement pour le lyce, lanc au dbut du XXe sicle, fut responsable de l'apparition d'une main-duvre forme et flexible qui vint peupler les usines et les bureaux amricains. En 1910, moins d'un dixime de la population active amricaine avait son bac ; dans les annes 1970, au moment o Jane entrait dans le monde professionnel, plus des trois quarts l'avaient.
Bien que les pisodes d'adaptation prcdents aient t couronns de succs, la phase suivante de la course entre technologie et tudes a t, selon les termes des conomistes de Harvard Claudia Goldin et Lawrence Katz, bien moins satisfaisante.Avec les rcentes avances technologiques, nombre de salaris doivent dsormais possder un diplme universitaire pour accomplir leurs tches.
Mais l'offre de main-d'oeuvre possdant ce diplme universitaire n'a pas suivi le niveau de la demande le pourcentage de jeunes ayant le bac dans chaque tranche d'ge a mme cess d'augmenter; il diminue mme lgrement depuis les annes 1970. Ceux qui ont la chance d'avoir des diplmes de premier, deuxime ou troisime cycle universitaire ont vu leur salaire augmenter rapidement : la demande de main-duvre diplme dpasse l'offre.Mais ceux qui n'en ont pas sept Amricains sur dix, selon le recensement de 2008 ont vu leur revenu stagner, voire diminuer.
Une demande croissante de main-duvre qualifie, une offre qui ne suit pas

Entre une protection sociale trs faible et une inscurit continuelle de l'emploi, avec le risque que de nombreux postes soient limins lors de la prochaine avance technologique ou de la prochaine vague de sous-traitance, beaucoup d'Amricains ont du mal envisager l'avenir avec optimisme.
Bien que les Amricains aient t, pour la plupart, trs flexibles dans leur recherche d'opportunits prts se draciner et traverser le continent pour un nouvel emploi , ce qu'on exige d'eux dsormais est bien plus consquent. Nombreux sont ceux qui doivent retourner l'cole, pour pallier les dfauts de la formation initiale qu'ils ont reue au lyce, avant de pouvoir bnficier pleinement des avantages d'une formation continue, tout cela en vue d'offres d'emplois distantes et incertaines.
Certains manquent de dtermination et de rsolution pour l'accomplir d'autres n'en ont tout simplement pas les moyens. Ainsi, pour une mre clibataire de deux enfants qui arrive peine joindre les deux bouts avec deux emplois mal pays, bnficier d'une formation continue est tout simplement inenvisageable.
L'cart entre la demande croissante de main-duvre qualifie et l'offre qui ne suit pas, consquence des dficiences qualitatives et quantitatives du systme ducatif, n'est que l'une des raisons, mme si c'est la principale, de la monte des ingalits. Les raisons de la monte des ingalits sont, bien videmment, sujettes d'intenses discussions, la gauche et la droite adhrant chacune leurs explications favorites.
D'autres facteurs, comme la drglementation massive des dernires dcennies et la monte de la concurrence, y compris en ce qui concerne les ressources (comme le talent), qui en a dcoul, les changements des taux d'imposition, la baisse du taux de syndicalisation, et l'augmentation de l'immigration lgale et illgale, ont sans aucun doute tous jou un rle dans le processus.
Ils ne croient plus au rve amricain

Mais quelle qu'ait t la faon dont les ingalits ont augment, elles ont provoqu une large vague d'anxit.Si le rcit selon lequel l'Amrique est le pays des opportunits illimites obtint jadis l'appui de la population,qui fit des États-Unis le bastion de la libert conomique,beaucoup n'y croient plus aujourd'hui. Les dirigeants, toujours attentifs leurs lecteurs, ont tent de rpondre cette volution proccupante par une panace : faire en sorte que les laisss-pour-compte de la croissance et de la technologie puissent bnficier de facilits de crdit.
Ainsi,les dfauts du systme ducatif amricain et, plus gnralement, l'anxit croissante des citoyens concernant l'accs aux opportunits d'emploi ont-ils indirectement entran un niveau d'endettement des mnages intenable, au cur de cette crise.Le fait que la plupart des observateurs n'aient pas remarqu ce lien indique que cette ligne de faille est bien cache, et donc particulirement dangereuse.






:


16:50   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd