:






  : > > >


 2
  • 1 Post By
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2013-06-06, 06:50
 

       
: 12425
: Oct 2009
:
:  male
:
: 1,948 [+]
: ()
: 2720
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
()2010 +





[LEFT]
+
----
-
[left]Examen rgional TAOUNATE

TEXTE :

Les gardes sont sortis, prcds par le petit page. Cron et Antigone sont seuls l un en face de l autre.

CREON : avais-tu parl quelqu'un ?

ANTIGONE : non. Personne

CREON : Tu es bien sure ?

ANTIGONE : oui.

CREON : Alors, coute : tu vas rentrer chez toi, te coucher, dire que tu es malade, que tu nes pas sortie depuis hier. Ta nourrice dira comme toi. Je ferai disparatre ces trois hommes.

ANTIGONE : Pourquoi ? Puisque vous savez que je recommencerai.
Un silence. Ils se regardent.

CREON :Pourquoi as- tu tent denterrer ton frre ?

ANTIGONE : Je le devais.

CREON :Je l avais interdit.

ANTIGONE : doucement :je le devais tout de mme. Ceux quon nenterre pas errent ternellement sans jamais trouver de repos. Si min frre vivant tait rentr harass d une longue chasse , je lui aurais enlev ses chaussures, je lui aurais fait manger, je lui aurais prpar son litPolynice aujourdhui a achev sa chasse. Il rentre la maison ou mon pre et ma mre, et Etocle lattendent. Il a droit au repos.

CREON : Ctait un rvolt et un tratre.

ANTIGONE : Ctait mon frre.


QUESTIONS


ÉTUDE DE TEXTE :

1. a- Quels sont les personnages vivants de la famille royale en prsence dans ce passage ?(0.5pt)
b- Quel lien de parent les unit-il ? (0.5 pt)

2. Relevez quatre noms de personnages morts dans lextrait. (1pt)

3. Relevez dans la premire didascalie un indice qui annonce laffrontement entre les deux personnages. (0.5 pt)

4. Lequel des deux personnages mne le dialogue ? Quelle est son intention ? (1pt)

5. je ferai disparatre ces trois hommes.
a- Qui sont ces trois hommes ? (0.5pt )
b- Cron veut les faire disparatre parce que :
- Ils ont arrt Antigone.
- Ils taient tmoins d une scne.
- Ils ont aid Antigone enterrer son frre.
Recopiez la bonne rponse.(0.5 pt)

6. je le devais. / Je vous lavais interdit. / Je le devais tout de mme.

A quoi renvoient le et l dans le texte ?(1pt)

7. Justifiez lemploi dun temps du pass dans la dernire rplique : Ctait mon frre (1pt)

8. Si mon frre vivant tait rentr harass dune longue chasse, je lui aurais enlev ses chaussures.
a- Laction exprime dans cette rplique est : - ralise ralisable irralisable (0.5)
b- Justifiez votre rponse en relevant deux indices relatifs au temps.

9. Polynice aujourdhui a achev sa chasse.
a- Antigone veut dire que :- son frre est mort - son frre est rentr de la chasse - son frre est chass par Cron.
Recopiez la bonne rponse. (0.5pt)

b- la figure de style employe est : - une hyperbole une comparaison - un euphmisme.
Recopiez la bonne rponse. (0.5pt)

10. Le comportement dAntigone est- il punissable ? Dites pourquoi en une phrase. (1.5 Pt)


PRODUCTION ÉCRITE : (10 POINTS)
Sujet :

Des parents pensent que leurs enfants doivent les consulter avant de prendre certaines dcisions. (Études, mariage, travail)
Rdigez un texte argumentatif dans lequel vous justifierez votre point de vue propos de cette ide


================================================== ===============================

la correction

ÉTUDE DE TEXTE :

1. a- Les personnages vivants de la famille royale en prsence dans ce passage sont Antigone et Cron; (0.5pt)
b- lien de parent: Cron est l'oncle d'Antigone. (0.5 pt)

2. Quatre noms de personnages morts dans lextrait: "Etocle"," Polynice"," mon pre", "ma mre"(1pt)

3. Un indice dans la didascalie qui annonce laffrontement entre les deux personnages: " Un silence. Ils se regardent." (0.5 pt)

4. Lequel des deux personnages mne le dialogue ? Quelle est son intention ? (1pt)

5. je ferai disparatre ces trois hommes.

a- Ces trois hommes sont les gardes. (0.5pt )

b- Cron veut les faire disparatre parce que :

- Ils taient tmoins d'une scne. (0.5 pt)

6. je le devais. / Je vous lavais interdit. / Je le devais tout de mme.

le et l renvoient l'enterrement. (1pt)

7. Justification de lemploi dun temps du pass dans la dernire rplique : Ctait mon frre : il s'agit de l'imparfait de l'indicatif valeur de justification/explication. Antigone justifie son acte en disant qu'il est motiv par devoir envers sont frre. (1pt)

8. Si mon frre vivant tait rentr harass dune longue chasse, je lui aurais enlev ses chaussures.

a- Laction exprime dans cette rplique est : - irralisable (0.5)

b- Justifiez votre rponse en relevant deux indices relatifs au temps: SI + Plus-que- parfait + Conditionnel prsent.

9. Polynice aujourdhui a achev sa chasse.
a- Antigone veut dire que :- son frre est mort.
Recopiez la bonne rponse. (0.5pt)

b- la figure de style employe est : - un euphmisme. (0.5pt)

10. Le comportement dAntigone est- il punissable ? Dites pourquoi en une phrase. (1.5 Pt)

- Le comportement d'Antigone est impunissable car elle le fait par devoir envers sa famille.

- Le comportement d'Antigone est punissable car elle a enfreint la loi de Cron: le roi.

- Le comportement d'Antigone est punissable car elle n'a fait qu'a rpondre la dmesure dicte par son orgueil!


================================================== ===============================

Modle de rdaction propos 1 ( contre le point de vue des parents)



Mon ami Ahmed vient d'avoir ses dix-huit ans! Il se plaint de ses parents qui ne cessent de prendre des dcisions pour lui. Encore hier, ils ont dcid pour lui autour de ses tudes...Ils n'acceptent pas de le laisser passer ses vacances loin de leurs yeux!

Je suis contre le faite que les parents demandent systmatiquement tre consulter pour donner leur point de vue sur les dcisions qu'on projette de faire.

D'un ct, mme si les parents sont responsable de nous, qu'ils nous assurent protection et moyen de substance, cela ne leur donne pas le droit de choisir pour nous!

D'un autre ct, si nous dcidons de choisir pour nous-mme notre destin, c'est que nous sommes assez mr pour assumer notre propre responsabilit.

De plus, personne part nous-mme connat nos comptences et nos aptitudes: si je dcide de devenir un avocat, un mdecin ou un commerant, ou mme un employ d'usine c'est que je me trouve dans l'un au l'autre des mtiers que j'ai choisi en connaissance de cause. Mon partenaire, c'est moi seul qui va vivre et partager sa vie! Personne d'autre ne doit par consquence choisir ma place car personne d'autre que moi ne payera l'chec de mes choix que moi!

Disons que rien ne pourra justifier un choix impos par les parents et personne ne doit choisir la destine d'une autre personne!


================================================== ===============================

Modle de rdaction propos 2 ( Pour le point de vue des parents)



A certaines moments de notre vie, on est amen faire des choix importants, prendre des dcisions dterminantes. Cela est une occasion pour affranchir un pas vers le futur. Mais certains parents trouvent qu'il est important de les consulter lorsqu'on est encore sous leur responsabilit.

Je suis tout fait d'accord avec eux.


D'abord, les parents font tout pour nous assurer scurit et bien tre. Demander leur conseil, c'est leur tmoigner du respect et de l'gard. Ne sont-ils pas l pour assumer pleinement leur rle d'ducateurs et de protecteurs?

De plus, une jeune fille et/ou un jeune homme ne disposent pas d'assez d'exprience pour faire des choix dcisifs. Cela demande une certaine connaissance de la vie dont ils font dfaut. Une fille qui se marie sans consulter sa famille peut du jour au lendemain se trouver avec un bb dans les bras, dcorce d'un mari qui la bat et sans ressource!

Cela est d'autant plus vrai lorsqu'on pense ce jeune tudiant qui choisit une branche du savoir qui n'a aucun avenir: des tudes qui ne dbouchent sur aucune perspective d'embauche!

Pour finir, disons que la famille est l pour aider, orienter, clairer la voix pour mieux choisir, pour mieux russir!



Acadmie Gharb Chrarda Bni Hssen Examen rgional (session : juin 2010)



Texte support :

CREON: (...) Tu l'apprendras, toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue vos pieds, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu vas me mpriser encore, mais de dcouvrir cela, tu verras, c'est la consolation drisoire de vieillir ; la vie, ce n'est peut-tre tout de mme que le bonheur.

ANTIGONE, murmure, le regard perdu. __ Le bonheur...

CREON, a un peu honte soudain. __ Un pauvre mot, hein?

ANTIGONE __ Quel sera-t-il, mon bonheur ? Quelle femme heureuse deviendra-t-elle, la petite Antigone ? Quelles pauvrets faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur ? Dites, qui devra-t-elle mentir, qui sourire, qui se vendre ? Qui devra-t-elle laisser mourir en dtournant le regard ?

CREON, hausse les paules. __ Tu es folle, tais-toi.

ANTIGONE __ Non, je ne me tairai pas ! Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour tre heureuse. Tout de suite, puisque c'est tout de suite qu'il faut choisir. Vous dites que c'est si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.

CREON __ Tu aimes Hmon ?

ANTIGONE __ Oui, j'aime Hmon. J'aime un Hmon dur et jeune ; un Hmon exigeant et fidle, comme moi. Mais si votre vie, votre bonheur doivent passer sur lui avec leur usure, si Hmon ne doit plus plir quand je plis, s'il ne doit plus me croire morte quand je suis en retard de cinq minutes, s'il ne doit plus se sentir seul au monde et me dtester quand je ris sans qu'il sache pourquoi, s'il doit devenir prs de moi le monsieur Hmon, s'il doit appendre dire " oui ", lui aussi, alors je n'aime plus Hmon.

CREON __ Tu ne sais plus ce que tu dis. Tais-toi.

ANTIGONE __ Si, je sais ce que je dis, mais c'est vous qui ne m'entendez plus. Je vous parle de trop loin maintenant, d'un royaume o vous ne pouvez plus entrer avec vos rides, votre sagesse, votre ventre. (Elle rit.) Ah ! je ris, Cron, je ris parce que je te vois quinze ans, tout d'un coup ! C'est le mme air d'impuissance et de croire qu'on peut tout. La vie t'a seulement ajout ces petits plis sur le visage et cette graisse autour de toi.

CREON, la secoue. __ Te tairas-tu, enfin ?

ANTIGONE __ Pourquoi veux-tu me faire taire ? Parce que tu sais que j'ai raison ? Tu crois que je ne lis pas dans tes yeux que tu le sais ? Tu sais que j'ai raison, mais tu ne l'avoueras jamais parce que tu es en train de dfendre ton bonheur en ce moment comme un os.

CREON __ Le tien et le mien, oui, imbcile !

ANTIGONE __ Vous me dgotez tous, avec votre bonheur ! Avec votre vie qu'il faut aimer cote que cote. On dirait des chiens qui lchent tout ce qu'ils trouvent. Et cette petite chance pour tous les jours, si on n'est pas trop exigeant. Moi, je veux tout, tout de suite, -et que ce soit entier- ou alors je refuse ! Je ne veux pas tre modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai t bien sage. Je veux tre sre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'tais petite -ou mourir.

================================================== ==============================

A- Étude de texte:

1- Recopiez et compltez ce tableau

Auteur:

Titre de l'uvre:

Genre littraire:

Sicle:

2- Situez ce passage dans la pice.

3- Dans cet extrait. Antigone et Cron changent des propos, quel est le thme de leur conversation ?

4- Pourquoi les rpliques d'Antigone, sont-elles plus longues que celles de Cron?

5- Dans ce dialogue avec Antigone, Cron se montre de plus en plus nerveux. Relevez dans ce passage les moyens qui traduisent cette nervosit.

6- Quel type de phrase Antigone utilise-t-elle dans la quatrime rplique. Qu'est-ce que cela traduit sur son tat d esprit dans cette scne.

7- Quelle figure de style est contenue dans les phrase soulignes?
Les phrases sont : "...dfendre ton bonheur en ce moment comme un os." /On dirait que des chiens lchent tout ce qu'ils trouvent."

8- Quelle image donne-t-elle de Cron?

9- Pourquoi, d'aprs-vous, Cron traite-t-il Antigone de folle?

10- Quelle est la conception de la vie et du bonheur selon Antigone?


B- Production crit


Sujet : Vos parents interviennent souvent dans des choix dcisifs pour votre avenir ( tudes , mariage, loisirs)

A partir de votre exprience personnelle. Rdigez un texte ou vous montrez si ces interventions reprsentent pour vous une chance ou un obstacle.


================================================== ===============================

Rponses proposes

A- Étude de texte

1- Recopiez et compltez ce tableau

Auteur: Jean Anouilh

Titre de l'uvre: Antigone

Genre littraire: Tragdie

Sicle: 2ome sicle.

2- Situation du passage dans la pice: C'est la troisime confrontation des deux personnages: Antigone et Cron. Il vient de lui rvler la nature brute de ses deux frres et leur comportement avec leur pre dipe. Antigone commence par rejeter les dire de son Oncle Cron, mais finit par tout accepter. Jusqu' ce que Cron lui parle du " Bonheur"...

3- Le thme de leur conversation: c'est la lgitimit de vouloir chercher le " bonheur".

4- Les rpliques d'Antigone, sont plus longues que celles de Cron car elle prend le dessus sur son Oncle: elle devient plus fort au niveau des arguments qu'elle utilise.

5- Dans ce dialogue avec Antigone, Cron se montre de plus en plus nerveux: "Tu ne sais plus ce que tu dis. Tais-toi." / " Te tairas-tu, enfin ?" / " ..., oui, imbcile !

6- Antigone utilise dans la quatrime rplique des phrases interrogatives oratoires/ rhtoriques. Cela traduit son tiraillement entre les exigences du devoir devant l'enterrement de son frre Polynice et la recherche du Bonheur: "...Dites, qui devra-t-elle mentir, qui sourire, qui se vendre ? Qui devra-t-elle laisser mourir en dtournant le regard ?"

7- Quelle figure de style est contenue dans les phrase soulignes?
les phrases sont : " ...dfendre ton bonheur en ce moment comme un os."/ " On dirait que des chiens lchent tout ce qu'ils trouvent."

- Il s'agit de deux comparaisons.

8- L'image qu'elle donne de Cron est celle d'un chien.

9- Cron traite Antigone de folle parce qu'elle dpasse toutes les limites de la biensance en le traitant de chien. D'autant plus que c'est au roi qu'elle s'adresse. qu'elle devient dmesure.

10- Selon Antigone, la conception de la vie et du bonheur se trouve dans le prsent, dans le moment o on est jeune: " Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour tre heureuse. Tout de suite, puisque c'est tout de suite qu'il faut choisir."/ " ...Moi, je veux tout, tout de suite, -et que ce soit entier- ou alors je refuse ! Je ne veux pas tre modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai t bien sage. Je veux tre sre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'tais petite -ou mourir." Le bonheur pour Antigone est de tout obtenir sans faire de compromis!


B- Production crit


Sujet : Vos parents interviennent souvent dans des choix dcisifs pour votre avenir ( tudes , mariage, loisirs)

A partir de votre exprience personnelle. Rdigez un texte ou vous montrez si ces interventions reprsentent pour vous une chance ou un obstacle.

================================================== ===============================

Rdaction propose par Idoubiya Rachid.

L'ducation est un sujet aussi important que le boire et le manger! Celle-ci est assure en premier chef par les parents. Mais ceux-ci doivent-ils intervenir systmatiquement dans les choix dcisifs autour de mon avenir? Quelles limites doivent-elles arrter leurs interventions devant ma vie, devant mes dcisions?

Certes ma position de jeune homme me laisse encore devant un grand nombre d'expriences acqurir pour parfaire ma formation et construire ma connaissance du monde. Mais, comment vais-je devenir l'homme mr et expriment si j'ai toujours devant moi un pre ou une mre qui prennent des dcisions ma place?

D'autant plus que l'exprience s'acquiert avec l'essai, la tentative de faire! L'chec fait partie de la russite! Sans la libert de faire, je ne pourrais jamais esprer un jour devenir un homme accompli!

Pourtant, pour grands que soient les avantages du choix personnel, cela doit tre guid par le bon sens et la stratgie de l'tude bien oriente. Mes parents, je leur donne une grande place dans mes dcisions car je leur fais confiance. Je leur permet de guider mes choix car je sais qu'ils feront tout pour m'aider dans ma vie : prsente et future! Je leur fait confiance car je les connais! donc, pas de limites pour eux!




examen regional Souss Massa Daraa



Brusquement, mon pre me dposa terre et disparut dans la foule. Son absence dura. Des cris slevrent lautre bout du souk. Ils dominaient le tumulte, clataient comme un orage. De grandes ondulations parcoururent cette mer humaine. Des explosions de colre fusaient a et l, reprenaient quelques pas plus loin, se transformaient en tintamarre.
Voici que tous les gens du souk se mirent courir ; Fatma Bziouya et ma mre rptaient Allah ! Allah ! , Se plaignaient haute voix de leurs douleurs de pieds que la foule crasait, essayaient de retenir leurs Haiks emports par le courant.
Enfin, passrent mon pre et le courtier se tenant mutuellement par le collet. Le souk leur faisait cortge. Les deux hommes avaient les yeux rouges et de lcume au coin des lvres. Mon pre avait perdu son turban et le dellal avait une tache de sang sur la joue.
Ils sen allrent suivis par les badauds.
Ma mre, la voisine et moi, nous nous mimes pleurer bruyamment. Nous nous prcipitmes au hasard, leur poursuite. Nous dbouchmes au souk des fruits secs. Aucune tracedesdeuxantagonistesnideleurcortge.jemattend is voir des rues dsertes, des talages abandonns, des turbans et des babouches perdus dans la panique gnrale. Je fus du. Aucune trace de la bagarre navait marqu ces lieux. On vendait et on achetait, on plaisantait et de mauvais garnements poussaient lindiffrence jusqu chanter des refrains la mode.
Notre tristesse devenait touffante dans cette atmosphre. Nous sentions tout notre isolement ma mre dcida de rentrer.
Il ne sert rien, ajouta t- elle , de courir dans toutes les directions . rentrons pour attendre et pour pleurer

Comprhension :

1 Recopiez et compltez le table au suivant :
Titre de luvre Auteur Genre Epoque

2- quelle est lorigine de la bagarre entre le pre et le courtier ( le dellal) ?
3-Relevez dans le texte un indice qui montre que le narrateur est un enfant.
4-dans la liste suivante, quels sont les deux mots qui nappartiennent pas au champ lexical du bruit ?
CRIS ; ONDUALTION ; TINTAMARRE ; TUMULTE ; turban ; explosion
5- relevez dans le 1er paragraphe :
A_ une mtaphore
B_ une comparaison
6-il ne sert rien, ajouta elle , de courir dans toutes les directions. Rentrons pour attendre et pour pleurer.
A_ ce passage est-il : au discours direct ?
B_ discours indirectes ?
C_ au discours indirect libre ?
BB_ ce texte, il ya :
a lus de narration que de description
B_ plus de description que de narration
Recopiez la bonne rponse et justifiez la

8_ la foule leur faisait cortge. Cette phrase signifie que :
A_ la foule les empchait davancer
B_ la foule les suivait
C_ l e foule le signorait
Recopiez la bonne rponse
9_que pensez vous de lutilisation des mots arabes tel que Haiks dellal dans le texte ?
10 quel sentiment ressentez vous la lecture de ce rcit ? exprimez les raisons de votre raction.

PRODUCTIONECRITE
SUJET /
PRESONNELLEMENT ? DIRIEZ VOUS QUE VOUS VOUS ENTENDFEZ AVEC VOSPARENTS : trs bien, assez bien, pas trs bien, pas du tout ?
VOUS EXPRIMEREZ VOTRE JUGEMENT EN VOUS APPUYANT SUR DES ARGUMENTS Prcis.






Examen rgional (session 2010) - acadmie de TANGER /TETOUAN


Texte

CRÉON, Tu lapprendras toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue vos pieds, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu va me mpriser encore, mais de dcouvrir cela, tu verras, c'est la consolation drisoire de vieillir, la vie, ce nest peut-tre tout de mme que le bonheur.

ANTIGONE, murmure, le regard perdu. Le bonheur...

CRÉON, a un peu honte soudain. Un pauvre mot, hein?

ANTIGONE, Quel sera-t-il, mon bonheur? Quelle femme heureuse deviendra-t-elle, la petite Antigone? Quelles pauvrets faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur? Dites, qui devra-t-elle mentir, qui sourire, qui se vendre? Qui devra-t-elle laisser mourir en dtournant le regard?

CRÉON, hausse les paules Tu es folle, tais-toi.

ANTIGONE, Non, je ne me tairai pas! Je veux savoir comment je m'y prendrai, moi aussi, pour tre heureuse. Tout de suite, puisque c'est tout de suite qu'il faut choisir. Vous dites que c'est si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.

CREON-Tu aimes Hmon?
================================================== ==============================
A) Etude de texte : (10 pts)

Lisez le texte et rpondez aux questions suivantes

1- Recopiez et compltez le texte suivant : (0,25x4) 1 pt
L'auteur d'Antigone est (Nom)... . Cet homme de thtre franais est n (lieu)... . en (date)... Il est dcd (lieu)... en 1987 .

2- Pour situer cet extrait, dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses : (0,25x4)
a) Antigone respecte l'dit de Cron qui interdit quiconque d'enterrer le cadavre de Polynice.
b) Cron veut sauver Antigone.
c) Pour convaincre Antigone, Cron lui dit que Polynice tait un tratre et un rvolt.
d) Antigone reconnat sa faute et prsente ses excuses Cron. 1 pt

3- a) Dans cet extrait, qui parle le premier ?
b) A qui parle-t-il ? (0,5x2) 1 pt

4- En vous rfrant la premire rplique, dites ce qu'est la vie pour Cron. (une seule dfinition). 1 pt

5- Antigone refuse le bonheur propos par Cron. Citez un argument qui justifie ce refus. 1 pt

6- Quelles pauvrets faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur?
La figure de style employe dans cet nonc est :
a) Une hyperbole
b) Une comparaison
c) Une mtaphore
Recopiez la bonne rponse. 1 pt

7- Donnez deux indices qui montrent que cet extrait est tir d'une pice de thtre. (0,5x2) 1 pt

8- Non, je ne me tairai pas! 1 pt Cette rponse montre qu'Antigone est :
a) Obissante ;
b) Dsobissante ;
c) Indiffrente.
Choisissez la bonne rponse

9- Tu aimes Hmon ? dit Cron
a) Croyez-vous que, pour Antigone, l'amour de son fianc Hmon pourrait reprsenter le bonheur ?
b) Justifiez votre rponse en utilisant une phrase. (0,5x2) 1 pt

10- a) Antigone ne respecte pas Cron qui est son oncle et le pre de son fianc. Trouvez-vous ce comportement normal ? (0,5x2)
b) Rpondez par une phrase qui justifie votre rponse. 1 pt


B- Production crite : (10 pts)

Sujet : Certains affirment que les jeunes d'aujourd'hui ne respectent mme pas leurs parents. Partagez-vous ce point de vue ?

Vous dvelopperez votre rflexion en vous appuyant sur des arguments et des exemples prcis tirs de votre vie quotidienne ou des uvres au programme.

Lors de la correction, on tiendra compte des indications contenues dans le tableau suivant :

Critres d'valuation /Pourcentage allou / Barme de notation
(25/)/
Conformit de la production la consigne dcriture.2
Cohrence de l'argumentation 1 5 points
Structure du texte (organisation et progression du texte)(1+1)

Critres d'valuation de la langue

Vocabulaire (usage de termes prcis et varis) 1
Syntaxe (construction de phrases correctes) 1 (25/) 5 points
Ponctuation (usage d'une ponctuation adquate) 1
Orthographe d'usage et orthographe d'accord 1
Conjugaison (emploi des temps) 1

Total 50/ 5points 10 points

================================================== ===============================

Correction propose


A) Étude de texte : (10 pts)

Je lis le texte et je rponds aux questions suivantes:

1- Je recopie et je complte le texte suivant : (0,25x4) 1 pt
L'auteur d'Antigone est Jean Anouilh . Cet homme de thtre franais est n Bordeaux en 1910 ... Il est dcd Lausanne ( Suisse), en 1987 .

2- situation du passage : (0,25x4)

a) Antigone respecte l'dit de Cron qui interdit quiconque d'enterrer le cadavre de Polynice. Faux

b) Cron veut sauver Antigone. Vrai

c) Pour convaincre Antigone, Cron lui dit que Polynice tait un tratre et un rvolt. Vrai

d) Antigone reconnat sa faute et prsente ses excuses Cron. Faux 1 pt

3- a) Dans cet extrait, c'est Cron qui parle le premier.

b) Il parle Antigone. (0,5x2) 1 pt

4- Pour Cron, la vie c'est le bonheur. 1 pt

5- Antigone refuse le bonheur propos par Cron: " Quelles pauvrets faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur?" 1 pt

6- Quelles pauvrets faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur?

La figure de style employe dans cet nonc est :

a) Une hyperbole: "pour arracher avec ses dents "

ET

c) Une mtaphore: " lambeau de bonheur"

7- Deux indices qui montrent que cet extrait est tir d'une pice de thtre:

- Les noms des personnages qui prcdent leur discours. (0,5x2) 1 pt

- Les didascalies.

8- Non, je ne me tairai pas! 1 pt Cette rponse montre qu'Antigone est :

b) Dsobissante ;

9- Tu aimes Hmon ? dit Cron

a) Pour Antigone, l'amour de son fianc Hmon ne reprsente pas le bonheur.

b) Antigone veut un Hmon fort qui ne dit pas Oui et vit sans grandeur de l'me. (0,5x2) 1 pt

10- a) Antigone ne respecte pas Cron qui est son oncle et le pre de son fianc. Oui, je Trouve ce comportement normal. (0,5x2)

b) Dans le contexte qui pousse Antigone agir, celle-ci dcouvre la raction utilitaire de son Oncle Cron, qui agit non par principe: la raison d' État, mais pour son propre intrt lui, pour son "bonheur". . 1 pt


B- Production crite : (10 pts)

Sujet : Certains affirment que les jeunes d'aujourd'hui ne respectent mme pas leurs parents.
Partagez-vous ce point de vue ?

Vous dvelopperez votre rflexion en vous appuyant sur des arguments et des exemples prcis tirs de votre vie quotidienne ou des uvres au programme.

================================================== ==============================

Rdaction propose:


Le rapport des jeunes avec les grandes personnes devient de plus en plus tendu. Certains affirment mme qu'il y 'a parmi eux ceux qui ne respectent plus leurs parents. Pour cela, ils donnent plusieurs raisons:

D'abord, les jeunes ont trac des barrires entre eux et les personnes qui sont charges de leur ducation: la rue, les mdias ont pris le relve. De plus, nombreux sont les parents qui sont incapables de comprendre les proccupations des jeunes adolescents. Ceux-ci n'arrivent pas se situer dans un monde qui ne leur donne aucune perspective d'avenir.

D'autant plus que ces jeunes vivent dans un climat de violence et d'inscurit. L'agressivit subie l'cole, la violence dans la rue, la violence au sein de la famille...Cette violence ne pourra que se reflter sur le comportement des jeunes envers leurs parents qui y sont pris comme responsables.

Pour finir, je dirai que si l'on veut diminuer la violence envers les parents, il faut qu'il ait un vrai dialogue au sein de la famille: une vraie communication capable de dissiper les grands malentendus, la cause directe des conflits de gnrations.


================================================== ===============================




Examen rgional Souss Massa Daraa + Corrig



Texte:

Brusquement, mon pre me dposa terre et disparut dans la foule. Son absence dura. Des cris slevrent lautre bout du souk. Ils dominaient le tumulte, clataient comme un orage. De grandes ondulations parcoururent cette mer humaine. Des explosions de colre fusaient a et l, reprenaient quelques pas plus loin, se transformaient en tintamarre.
Voici que tous les gens du souk se mirent courir ; Fatma Bziouya et ma mre rptaient Allah ! Allah ! , Se plaignaient haute voix de leurs douleurs de pieds que la foule crasait, essayaient de retenir leurs Haiks emports par le courant.
Enfin, passrent mon pre et le courtier se tenant mutuellement par le collet. Le souk leur faisait cortge. Les deux hommes avaient les yeux rouges et de lcume au coin des lvres. Mon pre avait perdu son turban et le dellal avait une tache de sang sur la joue.
Ils sen allrent suivis par les badauds.
Ma mre, la voisine et moi, nous nous mimes pleurer bruyamment. Nous nous prcipitmes au hasard, leur poursuite. Nous dbouchmes au souk des fruits secs. Aucune trace des deux antagonistes ni de leur cortge. Je mattendis voir des rues dsertes, des talages abandonns, des turbans et des babouches perdus dans la panique gnrale. Je fus du. Aucune trace de la bagarre navait marqu ces lieux. On vendait et on achetait, on plaisantait et de mauvais garnements poussaient lindiffrence jusqu chanter des refrains la mode.
Notre tristesse devenait touffante dans cette atmosphre. Nous sentions tout notre isolement. Ma mre dcida de rentrer.
Il ne sert rien, ajouta t- elle , de courir dans toutes les directions . Rentrons pour attendre et pour pleurer

Comprhension : (Voir questions plus-haut.)

1- Je recopie et je complte le table au suivant :

Titre de luvre: la bote merveilles

Auteur: Ahmed Sefrioui

Genre: Roman autobiographique

Époque: XXime sicle.


2- Lorigine de la bagarre entre le pre et le courtier ( le dellal): le prix demand pour les bracelets...


3- Un indice qui montre que le narrateur est un enfant: " Brusquement, mon pre me dposa terre et disparut dans la foule."/ "Ma mre, la voisine et moi, nous nous mimes pleurer bruyamment."


4- Dans la liste suivante les deux mots qui nappartiennent pas au champ lexical du bruit: Ondulation ; turban.

5- Je relve dans le 1er paragraphe :

A- une mtaphore: " De grandes ondulations parcoururent (cette mer humaine.)"

B- une comparaison: " Ils dominaient le tumulte, clataient comme un orage."

6- Il ne sert rien, ajouta elle , de courir dans toutes les directions. Rentrons pour attendre et pour pleurer.
A- Ce passage est : au discours direct. Introduite par le verve introducteur: "ajouta"!


7- Ce texte, il y a : B- plus de description que de narration


8- la foule leur faisait cortge. Cette phrase signifie que : B- la foule les suivait


9- Lutilisation des mots arabes tel que Haiks, dellal dans le texte montre que Ahmed Sefrioui veut donner une teinte locale aux vnements: marquer le ct ethnographique de l'uvre.

10- Ce rcit introduit le choc motif caus par la dispute du pre. D'ailleurs, les bracelets achets enfin seront la cause des malheurs de la famille du narrateur: cela, d'aprs les dires de Lalla Zoubida, sa mre.

================================================== ===============================

B- Production crite:

Sujet:

Personnellement, diriez-vous que vous vous entendez avec vos parents : trs bien, assez bien, pas trs bien, pas du tout ?

Vous exprimez vos jugements en vous appuyant sur des arguments prcis.



Rdaction propose 1 Bonne entente...


La jeunesse d'aujourd'hui diffrent lorsqu'on parle de la famille et des relations qui les rgissent. Des jeunes disent s'entendre merveilles avec leurs parents, alors que d'autre tmoignent de leur incapacit de vivre en harmonie au sein de la famille...

Personnellement, je suis dans une famille plutt en accord avec mes soupirs et ma faon de vivre ma jeunesse. Ceci pour plusieurs raisons:

D'abord, mon pre me donne toute la libert de faire mes choix: je peux sortir quand je veux et o je veux! Pourtant, cette libert donne n'est pas absolue! Car, si j'ai cette libert, c'est que j'essaye de la mriter. Cela en respectant les limites et les rgles que je me suis moi-mme traces!

En suite, mes parents ont toujours essay d'tablir des dialogues avec moi, fonds/bass sur la sincrit et la franchise. Cela ne veut surtout pas signifier qu'il fallait dire n'importe quoi et se comporter de n'importe quelle manire.

Enfin, je pense que j'ai eu de la chance d'avoir de tels parents, qui m'ont toujours soutenu et me soutiennent toujours...Mon degr d'entente avec mes parents n'est gal que par leur degr d'entente avec moi! C'est--dire un rapport excellent!

================================================== ==============================


Rdaction propose 2 Mauvaise entente...


Ma famille est un lieu de dsaccord continuel! Mon pre ne s'arrte pas de me critiquer. Ma mre a toujours une dent contre tout ce que j'entreprends. Cela ne date d'ailleurs pas d'hier! Pourquoi? Cela pour plusieurs raisons:

D'un ct, mon pre est trs g et me considre le plus souvent comme un bon rien! Ma mre est moins ge que lui d'une vingtaine d'annes, et elle est toujours incapable de s'arrter de se peindre: contre lui, mais surtout contre moi!

D'un autre ct, je fais personnellement tout pour rendre cette situation de plus en plus tendue! Je ne suis pas un enfant de chur! Moi aussi, j'ai ma pars de responsabilit dans tout cela! Je fais exactement le contraire de ce qu'ils veulent que je fasse! Je me considre comme un adolescent mancip et libre d'action et de choix!

De plus, mon pre est dj vieux et n'a pas une vraie prsence au sein de la famille. Ma mre veut encore vivre et sort tout le temps de la maison pour se rendre ses amies qui remplissent/ envahissent souvent notre maison!

Pour finir, je me demande si j'ai raison ou tord, mais je suis le fruit d'une ducation qui je ne conseille jamais personne!

/LEFT]




.
2013-06-06, 06:51   : ( 2 )


: 12425
: Oct 2009
:
:  male
:
: 1,948 [+]
: ()
: 2720
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: ()2010 +


Examen rgional de franais
Juin 2010
Acadmie de l'Oriental

Texte:
- Zoubida ! Cet homme vient de la campagne, il tapporte des nouvelles du maalem Abdeslem. Il dit quil a quelque chose te remettre.
Ma mre reprit courage. Un sourire illumina sa face.
- Cest exactement ce que je pensais, dit-elle en se prcipitant vers lescalier.
Elle descendit les marches toute allure. Pour la premire fois de ma vie, je la voyais courir. Je la suivis. Je ne pouvais pas esprer la gagner de vitesse. Quand jarrivai dans le couloir dentre ma mre discutait dj par lentrebillement de la porte avec un personnage invisible. Lombre disait dune voix rude :
- Il va bien, il travaille beaucoup et met tout son argent de ct. Il vous dit de ne pas vous inquiter son sujet. Il ma donn ceci pour vous.
Je ne voyais pas ce quil remettait ma mre par la fente de la porte. Ma mre retroussa le bas de sa robe et serra prcieuse- ment dans ses plis le trsor que lui remettait linconnu.
- Il y a encore ceci, dit la voix. Cest tout. Je quitte la ville demain matin, je verrai le maalem Abdeslem ds mon arrive au douar. Que dois-je lui dire de ta part ?
- Dis-lui que Sidi Mohammed va beaucoup mieux.
- Louange Dieu ! Sa sant linquitait beaucoup. Je men vais ; restez en paix.
- La paix taccompagne, messager de bon augure.
La porte se ferma. Ma mre traversa le patio et monta prcipitamment lescalier.
Dj, les questions fusaient de toutes les chambres. Rahma se pencha la fentre, Kanza qui lavait prs du puits lcha ses, seaux et son savon, Fatma Bziouya abandonna son rouet, toutes interrogeaient la fois ma mre sur la sant de mon pre, sur son nouveau travail, sur lendroit o il se trouvait. Mais ma mre rpondait par des mots vagues suivis dun cortge de formules de politesse. La curiosit de nos voisines se montrait tenace. Elles dsiraient toutes savoir ce que mon pre nous avait envoy. Je sentais que ma mre tenait les faire languir. Quand jarrivai dans notre chambre, je trouvai, poss sur la petite table ronde, une douzaine dufs, un pot de terre brch plein de beurre et une bouteille dhuile dun brun sombre. Je regardai ma mre, elle rayonnait de joie. Ses yeux taient remplis de larmes.
- Regarde, me dit-elle, ce que ton pre nous a envoy ! Il ne nous a pas oublis. Il est loin, mais il veille sur nous. Il nous a mme fait parvenir de largent. Regarde ! regarde !
Elle ouvrit la main. Je vis trois pices dargent jeter leurs reflets de clair de lune.
Ce monologue fut murmur mi-voix, mais les oreilles qui guettaient cet instant surprirent le mot argent. Le mot magique voyagea dune bouche lautre. Nos voisines, demi satisfaites, reprirent leur ouvrage. Elles savaient fort bien que ma mre ne leur cacherait pas longtemps sa bonne fortune.

*Entrebillement: du verbe entrebiller, ouvrir trs peu une porte ou une fentre.


QUESTIONS:

I-ETUDE DE TEXTE:
1-a) Ce texte est tir de l'une des uvres au programme, laquelle? (0.5pt)
b) Cette uvre est:
-un roman thse
-un roman autobiographique
-une tragdie
-une biographie
Recopiez la bonne rponse. (0.5pt)
2-" je verrai le maalem Abdeslem ds mon arrive au douar."
a)D'aprs votre lecture de l'uvre, que fait la maalem Abdeslem au douar? (0.5pt)
b) Pourquoi a-t-il t oblig d'y aller? (0.5pt)
3-Relevez dans le texte le prnom de chacun des personnages suivants: (1.5pt)
a- le narrateur
b) son pre
c)sa mre
4- Pourquoi la mre descend-elle de l'escalier vive allure? (0.5pt)
5-Relevez dans le texte deux noncs qui montrent la joie de la mre. (1pt)
6-" ma mre discutait dj par lentrebillement de la porte avec un personnage invisible."
a) qui est ce personnage invisible? (0.5pt)
b) Pourquoi est-il qualifi d'invisible? (0.5pt)
7- Relevez dans le texte quatre termes ou expressions reprenant "l'homme qui vient de la campagne." (1pt)
8-Enumrez les choses envoyes par le maalen Abdesslam. (1pt)
9-Pourquoi, d'aprs vous ces choses ont-elles provoqu tant de ractions (la prcipitation et la joie e la mre, la curiosit des voisines.)? (1pt)
10-Pourquoi votre avis la mre parlait-elle l'inconnu par l'entrebillent de la porte? (1pt)

II-PRODUCTION CRITE: (10pt)

Sujet:
Beaucoup de gens, pour se soigner ou pour trouver des solutions leurs problmes consultent des fkihs, des gurisseurs des voyants
Pensez-vous qu'ils ont raison?
Exposez votre point de vue argument dans un texte d'une quinzaine de lignes.

Corrig:

I-ETUDE DE TEXTE:
1-a) La Boite merveilles (0.5pt)
b) -Un roman autobiographique (0.5pt)

2-a)Il travaille (il moissonne) (0.5pt)
b) Parce qu'il avait perdu (on lui avait vol) tout son argent (0.5pt)
3- (1.5pt)
a- Sidi Mohamed
b) Maalem Abdeslam
c)Zoubida
4- Parce qu'elle est presse de savoir les nouvelles de son mari
(pour rcuprer ce que le messager lui apporte de son mari). (Accepter toute rponse allant dans ce sens) (0.5pt)
5-Un sourire illumina sa face; elle rayonnait de joie. (1pt)
6- a) L'homme envoy par le pre (l'homme qui vient de la campagne) (0.5pt)
b) Parce que la mre n'a pas ouvert compltement la porte pour lui parler; parce qua la mre parlait l'inconnu par l'entrebillement de la porte; parce que le narrateur ne le voyait pas. (0.5pt)
7- Il; un personnage invisible; l'ombre; l'inconnu (la voix; je; messager de bon augure (1pt)
8- Une douzaine dufs, un pot de terre brch plein de beurre et une bouteille dhuile et trois pices d'argent. (1pt)
9- Ces choses, de peu de valeur pour un riche, comptent beaucoup pour ces familles pauvres (Accepter toute rponse allant dans ce sens) (1pt)
10-La femme l'poque des faits raconts ne devait pas se montrer un tranger. (Accepter toute interprtation valable) (1pt)
[
.
 
2013-06-09, 08:29   : ( 3 )


: 44377
: Jun 2012
:
:  male
:
: 10,190 [+]
: ()
: 15164
:  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute  has a reputation beyond repute



: ()2010 +

28 / 5 / 2013



 
2013-06-09, 22:40   : ( 4 )
()


: 20627
: Aug 2010
:
:
:
: 36 [+]
: ()
: 227
: info has a spectacular aura about info has a spectacular aura about info has a spectacular aura about


info

: ()2010 +




 

« : | 1 2 »


:


21:13   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd