:






  : > >


Forums de langue et littrature en franais

 2
  • 1 Post By
  • 1 Post By

 
  : ( 1 )  
2013-02-04, 19:57
 

       
: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute
c3 A Hawa avec les chasseurs de lave





A Hawa avec les chasseurs de lave


Au sud de Big Island, quelques touristes venus par la mer ont le privilge d'admirer les coules de lave tombant en cascades dans l'ocan Pacifique. Les bateaux s'approchent au plus prs, dans les eaux bouillonnantes. Simplement extraordinaire

N du feu de la Terre, au milieu du vaste ocan Pacifique, cet archipel est un paradis pour les passionns de volcans actifs. Des experts les y emmnent traquer les coules du magma originel. Nous avons suivi l'un d'entre eux...


Les les d'Hawa, nes du feu de la Terre, sculptes par l'ocan et les vents capricieux, n'en finissent pas d'opposer couleurs et lumires, aridit et vgtation luxuriante.



Il n'est pas loin de minuit quand les trois gros breaks Dodge entrent dans le Parc national des volcans de Big Island, au sud de l'archipel d'Hawa. Les gurites des rangers sont allumes mais vides. Les touristes lambda ont galement quitt les lieux depuis belle lurette. Discrtement, les voitures viennent se garer l'abri des regards. Les portires s'ouvrent. Une douzaine d'individus s'extirpent des vhicules en silence donnant l'impression d'un commando bien organis. Chacun pioche dans des sacs des lampes frontales ou des capes de pluie, des gants, des appareils photo et des camras. Seuls quelques gloussements rappellent que la troupe ne se prpare pas pour un mystrieux complot ou une mission secrte. Rapidement, tout le monde est prt. Je vous rappelle la rgle: en file indienne, lampe teinte et en silence. Distance respective de trois mtres entre chacun, lche une voix ferme.
Une pluie fine et tide dessine les silhouettes sombres qui luisent dans le noir. La marche commence. Elle ne sera pas longue. Au bout d'une demi-heure, dj, l'quipe devine au loin un impressionnant halo pourpre qui se reflte sur les nuages bas. La nuit est trangement silencieuse. Et plus la colonne avance, plus le halo mange le ciel, comme si un immense incendie dvorait une fort juste devant elle. Bientt, il n'y a plus d'arbres, plus de chemin... sous les flaques d'eau qui se forment avec la pluie, le sol anthracite craque comme du verre. Il fume par endroits. Encore une demi-heure et, l'avant de la file indienne, une certaine excitation se fait jour. Le groupe, comme pour se rassurer, se resserre. Un vent chaud glisse vers l'ouest, effaant la pluie avant qu'elle ne touche le sol. Une fume dense semble sortir des entrailles de la Terre.


Ils marchent sur les rivires de lave

Quelques pas de plus et l'enfer se dvoile comme Dante l'a imagin... Soixante mtres en contrebas d'une falaise torture, le lac de lave de l'Halema'uma'u lche des rugissements sourds semblables ceux du ressac d'une houle norme et une fontaine de lave d'une vingtaine de mtres jaillit puis s'crase mollement pour disparatre nouveau dans le magma originel. Vous entendez, il nous parle, s'amuse le vulcanologue Guy de Saint-Cyr. Il se retourne avec un large sourire sur les lvres: Ici, je suis chez moi!o

Ce Lyonnais d'origine ne ment qu' moiti.A 73 ans, Guy de Saint-Cyr a consacr les deux tiers de sa vie faire connatre les volcans. Mais ce qui l'intresse, c'est le rouge, comme il dit. C'est--dire la lave. Il visite ainsi les rares points chauds du globe, une quarantaine en tout, o le magma en fusion remonte des profondeurs de la Terre pour jaillir la surface du sol en formant des successions de volcans, de lacs, de coules que rien n'arrte. C'est cette lave qui a construit et faonne toujours l'archipel d'Hawa, pos quelque 4 000 kilomtres de toutes ctes. Le spectacle est fascinant.
Le lac incandescent de l'Halema'uma'u est l'un des plus vastes du monde. Il brasse le magma sur 60 mtres de profondeur en flux rguliers et puissants, rongeant la roche irrsistiblement jusqu'au prochain boulement, le nouveau sisme. Guy de Saint-Cyr raconte comment, le 19 mars 2008, le cratre de l'Halema'uma'u s'est nouveau rempli, pulvrisant au passage la route touristique qui avait t construite pour faire le tour de la caldeira. Aujourd'hui, il ne reste que des dbris du point de vue construit pour l'observer. Personne, l'exception des scientifiques, n'a thoriquement le droit d'approcher du cratre. Mais on se perd si facilement dans ces grands parcs... Voil l'excuse que servent les chasseurs de lave quand les rangers les rappellent l'ordre.o




.



.
"


; 2013-02-04 20:00
2013-02-04, 20:02   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,580 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: A Hawa avec les chasseurs de lave


En pleine nuit, le petit groupe, hallucin par ce paysage d'apocalypse, s'est install dans la caldeira du Kilauea o le pit crater de l'Halema'uma'u abrite un lac incandescent de 130 mtres de diamtre et 60 mtres de profondeur.


La transgression de ces petits interdits fait partie du plaisir de ceux qui suivent Guy de Saint-Cyr. Ces touristes ne sont pas comme les autres. Quand certains numrent les sites touristiques ou les clubs de vacances qu'ils ont faits, eux sortent des photos de Stromboli, du grand lac de lave du Nyiragongo ou de l'Erta Ale, bouillonnant dans le dsert torride d'Ethiopie. Mdecin ou ingnieur, chef d'entreprise, militaire la retraite ou fru d'alpinisme, venant de toutes les rgions de France et de tous horizons, ils ne sont pas forcment sportifs, mais minemment curieux. On les croise dans la salle des petits djeuners des htels six heures du matin, la mine fatigue mais les yeux brillants du souvenir de leurs nuits magiques. Aux ambiances festives des nuits d'Honolulu, sur l'le d'Oahu, plus au nord, ils prfrent les brumes des terres noires de Pl, la desse du feu, de la danse et des volcans.

En marge des sentiers battus, Guy de Saint-Cyr fait dcouvrir un Hawa mystrieux allant des ctes sauvages de Big Island (notre photo) au plus grand tunnel de lave jamais dcouvert en passant par les observatoires du Mauna Kea (4205 m) ou par les forts denses de Kalamanu.
La lgende veut qu'elle ait t chasse de Tahiti en raison de sa msentente avec sa soeur Namaka, desse de l'eau. Elle s'installa Hawa, et fit du volcan Kilauea, sur Big Island, sa demeure. Encore aujourd'hui, les Hawaens sont trs attachs ces lgendes, explique srieusement Guy de Saint-Cyr. J'ai vu des habitants jeter des pierres une personne qui tentait de dtourner une coule de lave pour sauver sa maison. On ne s'oppose pas Pl, a porte malheur.
Les rivires de magma, trs belles Hawa, sont l'une des principales raisons pour lesquelles ces touristes d'un genre particulier viennent sur Big Island. Grce au vulcanologue, qui connat leurs piges et leurs stratagmes, ils peuvent les approcher, soit par la mer, soit en parcourant les champs de lave encore actifs. Chaque fois, c'est la mme exaltation. La silice craque sous les semelles paisses des chaussures de marche. Le sol coupant, parfois lgamment torsad comme les cordages goudronns d'un vieux grement, dvoile chaque pas des chefs-d'oeuvre dignes de Pierre Soulages. Chacun met consciencieusement les pieds dans les traces de celui qui le prcde, s'appuyant sur les plaques de magma peine solidifies qui laissent ajourer la lave en fusion comme autant de serpents prts sortir de l'enfer, juste en dessous. Les gestes sont prcis, la concentration totale jusqu' ce que la troupe atteigne la premire coule en plein ciel.
Les marcheurs peuvent alors sentir la morsure du feu travers leurs semelles. Il y a ceux qui multiplient les images ou s'amusent faire cuire sur la lave un steak cousu sur un fil de fer. D'autres restent un peu en retrait, silencieux et contemplatifs. À l'extrmit des falaises, ces chasseurs de lave admirent le magma tombant en cascade de feu dans l'ocan blanc et dchan comme si ce dernier dfendait chaque parcelle de son territoire que la matire en fusion lui grignote jour aprs jour. C'est l'un d'entre eux qui nous confiera que chaque fois, pour lui, ce spectacle le ramne aux mmes choses: une impression profonde et magique de voir couler ses pieds son propre sang, son ADN... Dcouvrir la lave serait comme prendre conscience d'une naissance perptuelle, d'un combat positif permanent pour la vie, depuis la nuit des temps, le big bang, la flamme originelle. Assez merveilleux, en tout cas, pour qu'on ne cherche aucune raison de ne pas le croire.




A suivre

.
"

 
2017-09-05, 21:45   : ( 3 )


: 12994
: Oct 2009
:
:  male
:
: 32,964 [+]
: ()
: 18732
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute







-********************************************-
Merci infiniment pour votre suprbe partage
-*********************************************-
01 1440/*/032019
10 1440/*/122019
01 1441/*/01 2019



 



:


16:13   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd