:






  : > > >


 
  : ( 1 )  
2011-05-18, 10:51
 
()

  elbalouli    
: 30613
: May 2011
:
:
:
: 84 [+]
: ()
: 10
: elbalouli
a3 Les situations dintgration lcole marocaine





. Libration





Les situations dintgration lcole marocaine








La pdagogie de lintgration, mise en uvre progressivement dans le systme ducatif marocain depuis quelque temps, ne cesse de faire couler de lencre et de susciter des dbats passionns dans les milieux des chercheurs, des enseignants des parents et des lves. Dans la prsente contribution, nous ne mettrons pas en lumire les tenants et aboutissants de cette pdagogie dont le choix est dict par des considrations idologiques, conomiques et pistmologiques profondes qui chappent nombre de ceux qui font le plaidoyer ou le rquisitoire de ce nouveau paradigme pdagogique. Nous nous attacherons mettre en lumire quelques impertinences, pour ne pas dire incorrections, qui entachent loprationnalisation de la pdagogie de lintgration. Il sagit en loccurrence de ce quon appelle les situations dintgration.
Appele dans la littrature pdagogique situation cible, situation dintgration ou situation-problme, cette notion occupe une place centrale dans la pdagogie de lintgration voire elle constitue la pierre angulaire dans ce nouveau paradigme. En effet, ces situations sont le couronnement de tous les apprentissages ponctuels ayant fait lobjet dun enseignement-apprentissage au cours des semaines prcdant et prparant lintgration des acquis dans le cadre du module dintgration. En dautres termes, les leons de grammaire par exemple en franais de conjugaison, de lexique, dorthographe, dtude de texte, etc. ne sont pas une fin en soi : elles nacquirent leur sens et leur importance que dans la mesure o elles permettront lapprenant de rsoudre une situation-problme quelconque, en mobilisant ces diffrentes ressources (grammaire, conjugaison, orthographe). Bref, en dveloppant une comptence.
Or, la construction dune situation-problme nest pas une tche aise pour un bon nombre denseignants qui nont pas encore assimil lesprit de la pdagogie de lintgration pour plusieurs raisons dont principalement : une formation la va-vite caractrise par limprovisation, une rsistance spontane de la part de ces enseignants timors tout ce qui est nouveau et qui risque de bouleverser leurs pratiques pdagogiques anciennes, le caractre peu ou prou compliqu de cette approche innovante.
À notre sens, la principale cause de cet imbroglio tient au fait que le ministre de lEducation nationale, par un excs de zle, a voulu faire les choses un peu trop vite : les dcideurs ont somm les enseignants de mettre contribution les situations dintgration dans leur pratique ancienne qui sinscrit dans la PPO (pdagogie par objectifs), ce qui constitue une inconsquence absurde. La PPO, bien quelle puisse servir par certains aspects la pdagogie de lintgration, ne permet point de dvelopper des comptences chez lapprenant : la premire morcelle les savoirs alors que la seconde les intgre. En dautres termes, lintroduction des situations dintgration dans la pratique pdagogique ncessite imprativement la refonte et le remaniement des programmes, des curriculums et des manuels scolaires qui doivent tre conus dans lesprit de lapproche par comptence.
On pourrait arguer que les manuels scolaires en vigueur dans lcole marocaine sont conus selon les exigences de lapproche par comptence : ce nest l quun argument spcieux. Les cahiers des charges, dits lintention des concepteurs et des diteurs, qui ont servi de plate-forme pour la conception de ces manuels parlent explicitement de comptence, mais ces manuels ne sont pas sous-tendus par les comptences ; ils sont labors dans lesprit de la pdagogie par objectifs. Les enseignants avertis, les concepteurs des manuels et les chercheurs le savent pertinemment.
Les responsables du systme ducatif semblent tre conscients de cette anomalie handicapante ; aussi ont-ils voulu tendre la perche aux enseignants qui ne savaient quel saint se vouer : ils ont concoct des cahiers de situations lusage des professeurs de lcole primaire et ceux du second cycle collgial.
Or, un examen minutieux des situations proposes dans ce document officiel met en vidence des inexactitudes pour ne pas dire maladresses qui trahissent un certain bclage endmique auquel nous ont habitus quelques responsables prfrant les palliatifs et les pis-aller un travail de fond, afin de donner limpression que les choses avancent comme cela tait planifi.
Dans les cahiers des situations labores par le ministre, nous ne retiendrons pour la commodit de la contribution que deux exemples illustratifs qui renseignent sur les autres situations :
1. Franais 1re anne Comptence 1 Palier 2 Situation 1 ;
2. Franais Niveau : 3 Comptence 1 Palier 2 Situation 2.
Dans la premire situation, on propose aux apprenants un texte (conte/fable) accompagn de trois questions dont les deux premires sont relatives la comprhension, et la troisime la production ou plutt la reproduction (Raconte tes camarades cette histoire ta manire). Lappellation situation au sens pdagogique que confre la pdagogie de lintgration cette notion est incontestablement abusive. Le travail propos aux lves nest plus ni moins quun exercice classique similaire tous points aux exercices proposs dans le cadre de la pdagogie par objectifs.
Pour juger de la pertinence de cette soi-disant situation, nous rappelons quelques caractristiques essentielles de la situation dintgration. Les auteurs ayant travaill sur la notion de situation didactique sont unanimes quant ces caractristiques.
Pour eux, une situation dintgration doit :
- tre complexe : Elle nest () ni une simple application dune rgle, dune formule, dune loi, encore moins un exercice systmatique ;
- tre nouvelle : La notion () de rsolution dune situation-problme na de sens que si cette situation est nouvelle pour llve. Cela signifie quun obstacle nouveau doit se prsenter lui (elle). () Elle doit surprendre llve, le dstabiliser.
- doit vhiculer des valeurs positives : elle contribue aux objectifs plus larges, contribue installer les valeurs qui fondent le systme ducatif. () On doit voquer ici les grandes problmatiques de socit que sont la prservation de lenvironnement, lducation la paix et la citoyennet, la lutte contre le sida, lgalit des sexes, la mondialisation, et dautres encore. Une situation qui nest jamais neutre ;
- tre significative pour llve : Des situations qui tentent de produire du sens, qui mettent les savoirs, les savoir-faire en lien avec la vie quotidienne, la vie professionnelle. La fonction oprationnelle est un lment important dans la mesure o elle pose, aux yeux de llve, la question "Quel sens cela a-t-il de rsoudre cette situation quon me soumet?"
Toutes ces caractristiques, et dautres encore quon na pas voques, sont une condition sine qua non pour la construction dune situation dintgration digne de ce nom. Or, elles ne se profilent pas dans la situation propose aux lves dans le cahier de situations. Dabord, lapprenant nest pas plac devant un problme qui requiert la mobilisation de ses savoirs et savoir-faire en vue de la rsolution ; on lui demande simplement de rpondre des questions ou dans le meilleur des cas rcrire, donc restituer un savoir. Ensuite, ladite situation ne vhicule pas des valeurs sociales, morales, religieuses. Au contraire, elle vhicule des antivaleurs : la ruse, la peur, la violence. Dans tous les cas, lapprenant aura du mal saisir la porte sociale, fonctionnelle et pragmatique de cette prsume situation. Cela est dautant plus vrai que cette dernire est invraisemblable : le loup a peur de la chvre, la chvre qui squatte la demeure du loup Cette invraisemblance sinscrit en faux contre lesprit de la pdagogie de lintgration qui exige que les situations didactiques, de manire gnrale, si elles ne ressemblent pas aux situations de la vie quotidienne, doivent au moins tre vraisemblables.
Pour toutes ces raisons, la situation 1 1re anne Comptence 1 Palier 2, nest quun simple exercice scolaire qui se pratiquait jadis sous le nom de reconstitution de texte.
Dans la situation 2, propose aux apprenants du primaire, plusieurs remarques simposent.
Tout dabord, le caractre invraisemblable de ladite situation qui est cense destine tous les lves quils rsident dans une grande ville, une bourgade recule ou un douar oubli dans un coin du pays. Or, y a-t-il une gare dans tous ces lieux ? Peut-on imaginer un pre qui habite dans les quartiers priphriques envoyer son enfant de huit ans la gare situe quelques kilomtres pour demander des informations sur lhoraire des dparts et des arrives des autocars, sachant que les pdophiles et les criminels de tous poils rdent dans les quartiers des villes ? Y a-t-il des bureaux de renseignements dans les gares routires du Royaume ? Les autocars respectent-ils les horaires de dpart et darrive ?
Mais ce qui est aberrant dans cette situation, cest son dphasage avec la ralit. Au moment o lon peut se renseigner via le tlphone ou mme Internet, on demande un petit de se rendre la gare ?
Par ailleurs, cette situation comporte une anomalie qui fait hrisser les cheveux de la tte : le support iconique comporte un tableau indiquant les horaires de dpart de Fs et de Rabat et les horaires darrive Casablanca. En se rendant la gare, lenfant na pas besoin de demander des informations au prpos dans le bureau des renseignements ; il na qu jeter un coup dil sur le tableau daffichage pour obtenir linformation ncessaire. Dans ce cas, les lves avertis peuvent se dire quils nont pas besoin de saluer, comme le demandent les consignes, le monsieur, de lui demander des renseignements et de le remercier, tant donn que ces renseignements sautent aux yeux. Et ils ont pleinement le droit de raisonner ainsi. Dailleurs, cest a la comptence : chercher linformation, la consigner sur un bout de papier ou un calepin en vue de lutiliser ventuellement pour la rsolution dun problme (ne pas rater le dpart, ne pas tre en retard).
Force est de constater que la porte fonctionnelle de cette situation est escamote. En effet, le pre a demand son enfant de se renseigner ; linformation nest pas une fin en elle-mme : elle doit servir quelque chose. Or, les consignes accompagnant le support iconique ne prvoient pas le retour de lenfant la maison et la communication des informations au pre.
Un dernier lment attire lattention dans cette situation : le mot aide dans la troisime consigne. Fournir des informations est le devoir du prpos au bureau des renseignements et non une aide. Ce lapsus est hautement rvlateur quant la reprsentation que notre socit a des fonctions et des tches qui sont perues comme un plaisir ou une faveur.
En somme, la construction dune situation-problme, quelle soit une situation dintgration ou une situation dinstallation des ressources, rpondant aux exigences de la pdagogie de lintgration, requiert une grande vigilance et une assimilation profonde de lesprit de lapproche par comptences et de la pdagogie de lintgration. Aussi est-il imprieux de ne pas faire dans le bclage et limprovisation.


Rfrences
Cahier des situations du ministre de lEducation nationale (primaire)
Cahier des situations du ministre de lducation nationale (collge)
DEGAILLAIX É., Meurice B., Construire des apprentissages lcole, De Boeck
GÉRARD F.-M., Évaluer des comptences, De Boeck
JONNAERT P., ETTAYBI M., DEFISE R., Curriculum et comptences, De Boeck
MASCIOTRA D., MOREL D., ROTH W.-M., Énaction : apprendre et enseigner en situation, De Boeck
REY B., CARETTE V., KAHN S., Les comptences lcole, De Boeck
ROEGIERS X. et al. Les pratiques de classe dans lAPC, De Boeck
ROEGIERS X., Des situations pour intgrer les acquis scolaires, De Boeck

Lundi 16 Mai 2011
Par Mustapha LAABOU (Professeur agrg)



2011-05-18, 11:37   : ( 2 )


: 18006
: May 2010
:
:  female
: Agadir
: 24,595 [+]
: ()
: 10986
:   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute   has a reputation beyond repute



: Les situations dintgration lcole marocaine

Merci pour le prestigieux partage
Je serai de retour pour commenter cet article....
Bonne journe

"

 
2011-05-18, 12:48   : ( 3 )
()


: 18030
: May 2010
:
:
:
: 97 [+]
: ()
: 130
: sadsun will become famous soon enough sadsun will become famous soon enough


sadsun

: Les situations dintgration lcole marocaine

Merci
 


« -- | »




14:33   Profvb en Alexa Profvb en Twitter Profvb en FaceBook xhtml validator css validator


- Profvb - - - -



Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd